Quand Bernadette Chirac tacle Alain Juppé

  • A
  • A
Partagez sur :

EXCLU  - L'ancienne première dame, supportrice de Nicolas Sarkozy, estime que le maire de Bordeaux "n'attire pas les gens".

Supportrice inconditionnelle de Nicolas Sarkozy, Bernadette Chirac est beaucoup moins tendre à l'égard d'Alain Juppé, qui compte lui aussi être le champion de l'UMP en vue de la présidentielle de 2017. Interrogée par Europe 1, dimanche, l'ancienne première dame n'a pas mâché ses mots envers le maire de Bordeaux et ancien Premier ministre de Jacques Chirac. "Il n'attire pas les gens, les amis, les électeurs éventuels. Il est très très froid", a-t-elle notamment lâché.

Écoutez l'intégralité de l'interview de Bernadette Chirac :

>> LIRE AUSSI : A l'UMP, Sarkozy écrase déjà la concurrence

Sarkozy toujours le préféré des sympathisants. Alain Juppé a beau affirmé être déterminé à aller au bout de la course aux primaires de l'UMP, Bernadette Chirac lâche un laconique : "On verra bien. Qui vivra, verra". Selon un sondage exclusif Ifop pour Europe1, le maire de Bordeaux reste le candidat préféré des Français pour représenter la droite à l'élection présidentielle en 2017, avec 33%, contre 26% pour Nicolas Sarkozy. Mais plus de 75% des sympathisants UMP votent pour l'ancien président de la République pour prendre la présidence du parti d'opposition.