Benoist Apparu, député Les Républicains : "A ce stade, je voterais la loi El Khomri"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député LR et maire de Châlons-en-Champagne défend le projet de loi sur la réforme du Code du travail.

INTERVIEW

Et si le Premier ministre Manuel Valls trouvait des alliés de poids dans l'opposition ? Alors que l'avant-projet de loi El Khomri sur la réforme du Code du travail divise profondément la gauche, un ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Benoist Apparu, député Les Républicains de la Marne, a indiqué jeudi soir sur Europe 1 qu'il pourrait soutenir le texte de la ministre du Travail sur les bancs de l'hémicycle.

"A ce stade, je voterais le texte El Khomri", a précisé le maire de Chalons-en-Champagne. "Alors, je dis bien à ce stade parce que je n'en ai pas vu le contenu et puis surtout, je ne sais pas les "deals" qui seront passés à l'Assemblée ou au Sénat entre la gauche de la gauche et la gauche plus responsable et qui, à l'arrivée, édulcoreront ou non le texte en question. Mais à ce stade, je le voterais." Mardi, l'ancien conseiller social de Nicolas Sarkozy, Raymond Soubie, avait lui aussi expliqué sur Europe 1 qu'il était plutôt en accord avec l'avant-projet de loi El Khomri.

Entendu sur Europe 1
Je ne me satisfais pas d'avoir un schisme idéologique aussi puissant à gauche, alors que la gauche gouverne

Le député de droite ne se satisfait pas du spectacle de divisions offert actuellement par la gauche. "Je ne me satisfais pas d'avoir un schisme idéologique aussi puissant à gauche, alors que la gauche gouverne", insiste-t-il. "Avoir d'un côté un 'camp du non' très rétrograde et vieille économie, du genre "Je n'ai toujours compris que le mur de Berlin était tombé" et de l'autre, une partie de la gauche qui semble, même si elle ne va pas assez loin, plus au fait de l'actualité économique, de la mondialisation et des conséquences qu'il faut en tirer, ça ne me satisfait pas."

"On ne prépare pas la campagne en fonction des autres".Soutien d'Alain Juppé dans la course à la primaire à droite, Benoist Apparu a du mal à concevoir que ces divisions au PS puissent être un avantage. "C'est toujours difficile de tirer des plans sur la comète quant aux divisions de l'autre", souligne-t-il. "Nous, ce qui nous intéresse dans l'équipe d'Alain Juppé, c'est de faire nos préconisations, d'avancer sur nos propositions et de le faire de façon rythmée. On a commencé sur l'éducation puis le régalien. On sortira un troisième livre sur l'économie où on reviendra notamment sur les sujets comme la loi El Khomri, mais où on ira beaucoup plus loin. Ce livre sortira le 11 mai. On est donc dans notre rythme, dans notre campagne, on regarde évidemment ce qui se passe. On commente mais on ne prépare pas une campagne à la présidentielle en fonction des autres."