Bartolone : "aucune arme pour amener Thévenoud à démissionner"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le président de l'Assemblée nationale estime que le PS et le groupe socialiste ont fait ce qu'il fallait.

L'INFO. Au lendemain des nouvelles révélations autour de Thomas Thévenoud, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a répondu aux questions d’Europe 1 mercredi matin : "Non, Thevenoud ne pouvait pas venir hier à l'Assemblée. Le choc qu'il a provoqué est terrible. Il faut que Thomas Thevenoud puisse rendre des comptes à l’administration. Le cas échéant, s’il y a des dérives, il se retrouvera au pénal et chacun aura à prendre ses responsabilités politiques. Le parti socialiste et le groupe socialiste les ont prises".

 A LIRE AUSSI - Thomas Thévenoud reconnaît des loyers impayés

"Les décisions qui devaient être prises l’ont été." Thomas Thévenoud doit-il démissionner de son poste de député ? "C’est à lui de voir. Il y a ce qui relève de la responsabilité individuelle et de la responsabilité collective. Lorsque le PS et le groupe PS se sont rendu compte qu’il y avait mensonge et dérive, ils ont pris la décision. Nous n’avons aucune arme pour l’amener à démissionner. C’est sa conscience, mais les décisions qui devaient être prises l’ont été."

>> LIRE AUSSI - Thévenoud a quitté le PS, pas l'Assemblée

"C'est un couple qui relève du surendettement." Que pense le président de l’Assemblée nationale de cette affaire qui embarrasse la majorité ? "J’ai pris un gros coup sur la tête, comme tout le monde. Je pense que c'est un couple qui relève du surendettement. Ils ont dérapé dans leur vie personnelle. Ce sont des coups d’acide qui risquent de fragiliser le lien qui unit les citoyens avec les représentants élus au suffrage universel."

L'intégralité de l'entretien en vidéo :



Claude Bartolone a pris l'affaire Thévenoud...par Europe1fr