Balkany : "c’est de l’acharnement, c’est scandaleux"

  • A
  • A
999 partages

Le député-maire de Levallois-Perret a été mis en examen jeudi pour fraude fiscale.

INTERVIEW

Le député-maire de Levallois-Perret Patrick Balkany (Les Républicains) a été mis en examen jeudi pour fraude fiscale dans l'enquête sur son patrimoine. Dans ce dossier, l'élu, un très proche ami de Nicolas Sarkozy, est déjà notamment mis en examen pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale. Il a réagi à cette décision de justice au micro d’Europe 1

"J’ai dit à la juge que je trouvais cette demande scandaleuse". "Le fisc a déposé une plainte pour fraude fiscale, alors que je suis en plein contrôle fiscal, qui n’est pas terminé ! C’est pour cela que j’ai dit à la juge que je trouvais cette demande scandaleuse et de ne pas me mettre en examen. Et je lui ai dit que si elle me mettait en examen, je m’en irai, ce que j’ai fait", a-t-il déclaré.

"Une discussion de marchand de tapis avec le fisc". Et la suite, c’est quoi, selon lui ? "C’est un contrôle fiscal sur l’ISF. Est-ce que je vais payer ? Est-ce que je ne vais pas payer ? C’est une discussion de marchand de tapis avec le fisc. C’est de l’acharnement. C’est uniquement de la politique, c’est scandaleux. Ce sont des procès politiques de la RDA".

Pense-t-il que sa proximité avec Nicolas Sarkozy, son ami de 30 ans, a pu jouer dans cette décision ? "Qu’est-ce que vous en pensez ? Me poser la question, c’est déjà avoir la réponse".