Roselyne Bachelot, Nicolas Sarkozy et le "Noir" de sa campagne

  • A
  • A
Partagez sur :

LA DÉCLARATION CHOC - Après un voyage aux Etats-Unis en 2006, Nicolas Sarkozy aurait déclaré à ses équipes vouloir un "Noir" pour sa campagne. 

Dans La petite fille de la Ve (ed. Flammarion), Roselyne Bachelot revient sur sa carrière en politique. Ministre de l'Ecologie sous Jacques Chirac, l'actuelle chroniqueuse de D8 délivre dans son récit quelques anecdotes croustillantes sur sa famille politique, et aussi sur Nicolas Sarkozy...

Sarkozy visionnaire avec Obama. En 2006, Nicolas Sarkozy rend visite à un certain Barack Obama, alors "simple" sénateur de l'Illinois. "On est en 2006 et il nous dit : 'ce type-là va devenir président des Etats-Unis'. On le regarde en se disant : 'il rêve complètement. Un Noir président des Etats-Unis, c'est impossible'. Mais lui, il l'a tout de suite vu que ce type était extraordinaire et qu'il allait vers un grand destin".

"Il me faut un Noir, ou mieux, une Noire !" A son retour en France, le candidat UMP n'a qu'une obsession : trouver un Noir ou une Noire pour son équipe de campagne. "Il comprend que son équipe doit apparaître comme diverse, que la société française est une société diverse", explique Roselyne Bachelot, mercredi matin sur Europe 1. "Il comprend qu'il ne faut pas une Noire sur la photo mais qu'il faut des gens qui expriment la diversité de la société française. Il va l'exprimer à travers Rachida Dati et Rama Yade. Donc ce n'est pas pour la photo", assure-t-elle. 

>> LIRE AUSSI - Bachelot : "j'ai eu une très belle carrière politique"

>> LIRE AUSSI - Roselyne Bachelot avoue avoir voté Mitterrand en 1981

>> LIRE AUSSI - Roselyne Bachelot révèle ses salaires