Attentat de Berlin : "Une Europe ouverte à tous les vents", selon Ciotti

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député LR a critiqué la porosité des frontières européennes après la mort, à Milan, du suspect de l'attentat de Berlin. 

INTERVIEW

Pour Eric Ciotti, la mort à Milan du principal suspect de l'attentat de Berlin révèle une "Europe ouverte à tous les vents." "Il faut rompre avec la naïveté qui a conduit certains à prôner une Europe ouverte à tous les vents, sans contrôles", a réagi le député LR des Alpes-Maritimes, interrogé vendredi soir sur Europe 1. 

"Nous sommes en guerre." "Nous sommes en guerre et la guerre nécessite des mesures de protection et de vigilance. On ne peut plus accepter de laisser rentrer en Europe des personnes sans aucun contrôle. Il faut se doter d'outils nouveaux, comme l'enregistrement des données biométriques de tous les demandeurs d'asile", a poursuivi Eric Ciotti.   

L'auteur présumé de l'attentat au camion-bélier de Berlin a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un contrôle policier "par hasard" à Milan, mettant fin à quatre jours de chasse à l'homme à travers l'Europe. Anis A., Tunisien de 24 ans, accusé d'avoir tué douze personnes et blessé des dizaines d'autres sur un marché de Nöel berlinois lundi, avait fait allégeance au groupe Etat Islamique, selon une vidéo diffusée vendredi.