Anne Hidalgo : "Je n'aurais pas voté cette loi Travail"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après le 49-3 sur la loi Travail, un vote pour une motion de censure se tient jeudi à l'Assemblée Nationale. Une censure que n'aurait pas votée la maire de Paris. 

"Je ne suis pas d'accord avec la loi El Khomri". Suite au passage en force de la loi Travail par l'utilisation du 49-3, un vote sur la motion de censure se tient jeudi à l’Assemblée Nationale. Une censure que ne voterait pas Anne Hidalgo si elle était députée même si, comme elle l'a confirmé jeudi matin sur Europe 1, elle est contre la loi El Khomri. "Je ne suis pas du tout en accord avec la loi El Khomri. Je pense qu’il y a des points dans cette loi qui ne sont pas protecteurs", a-t-elle, en effet, expliqué.

Une absence de justice sociale. Selon elle, "il y a beaucoup de gens qui ont voté en 2012 pour François Hollande et qui attendaient des lois sociales". Or, pour la maire de Paris, "les mesures sur le licenciement économique de cette loi Travail sont des choses graves". Elle s'est donc dit "très déçue" du passage en force du gouvernement. "On aurait pu se passer de la loi El Khomri. Cette loi n’est absolument pas faite pour apporter de la justice sociale et j’ai donc été extrêmement choquée d’entendre que pour mieux protéger les salariés, il fallait faire en sorte qu’ils puissent être licenciés plus facilement", a-t-elle ainsi affirmé.

Résultat, si la maire de Paris avait été députée, il n'y a pas de doute, elle "n'aurait pas voté cette loi Travail". Pour autant, "je n’aurai pas non plus voté la censure aujourd’hui", a-t-elle ajouté.