Anne Hidalgo : "Je maintiens l'idée d'un ou plusieurs camps humanitaires"

  • A
  • A
Partagez sur :

MIGRANTS - La maire de Paris étudie en ce moment plusieurs sites de la capitale pour implanter des structures d'accueil pour les migrants.

INTERVIEW

Elle persiste et signe. Anne Hidalgo, maire de Paris, a "maintenu l'idée", lundi sur Europe 1, "d'un ou plusieurs camps humanitaires". "Certains expliquent que le fait de créer des structures d'accueil donne un appel d'air. Mais l'appel d'air est là. Il faut assumer", a-t-elle déclaré.

Le nord de Paris privilégié. "On ne veut pas de très grandes unités", a expliqué Anne Hidalgo pour justifier la construction éventuelle de plusieurs camps. Actuellement, la mairie de Paris est en train d'expertiser "plusieurs sites dans le nord" de la capitale pour implanter ces structures d'accueil. "Un site à l'est est aussi en cours d'examen." Si le nord de Paris est privilégié, c'est en raison des parcours habituels des migrants. "C'est autour de la porte de la Chapelle qu'ils convergent", a précisé Anne Hidalgo. "Je pense qu'il faut être à proximité des endroits où ils viennent."

Le modèle de Grande-Synthe. Pour construire ce ou ces camps humanitaires, Paris s'appuie sur le modèle de Grande-Synthe, dans le Nord. Mais demande également conseil au Haut commissariat aux réfugiés. "Nous avons consulté le HCR sur les conditions nécessaires pour installer ce camp humanitaire. Il faut pouvoir permettre à ces personnes de se poser dans des conditions dignes et examiner leur situation."