Anarchy, cette série TV qui propulse Marine Le Pen à l’Elysée

  • A
  • A
Anarchy, cette série TV qui propulse Marine Le Pen à l’Elysée
@ Reuters
Partagez sur :

France 4 va diffuser une fiction politique participative qui présuppose la sortie de la France de la zone euro.

• Le pitch

"C’est inédit et expérimental. Un peu loufoque aussi, oui…" Chez TelFrance, on le reconnaît en riant. Anarchy, le docu fiction que cette boite de production s’apprête à diffuser sur France 4, jeudi 30 octobre, est pour le moins original. Le concept ? Les internautes sont invités à proposer des idées de scénarios et de personnages, à partir d’un canevas de départ : une grande banque française fait faillite, la France sort de la zone euro et les citoyens disposent de 40 euros par semaine pour vivre. Et, selon le JDD, François Hollande a été destitué, remplacé à l’Elysée par Marine Le Pen.



Bande annonce France 4 du 30/10/2014

• Quel point de départ ?

Pour l’heure, impossible de participer. "Les votes commenceront sur le site internet dédié dès la fin de la diffusion du premier épisode", explique-t-on chez TelFrance  car "il faut poser les bases de l’histoire." L’histoire, c’est donc un François Hollande qui, de retour d’un sommet européen, prend conscience qu’il n’y a d’autre solution que de sortir de la zone euro. Le reste, ce sera aux internautes de l’inventer.

• Quel rôle pour les internautes ?

Pour éviter toutefois que la série ne parte dans tous les sens, "un comité se réunira chaque semaine pour voter pour chacune des contributions". Les internautes pourront par exemple inventer un nouveau personnage, charge à la boîte de production de recruter ensuite un comédien collant au profil, et "dans la journée car on tourne à flux tendu", assure la chaîne à Europe1.fr. "On est dans une démarche expérimentale. Nous n’avons aucun objectif chiffré", poursuit-elle.

• C’est quoi un projet "transmedias" ?

Le comité chargé de séparer le bon grain de l’ivraie sera composé des auteurs de la série mais aussi d’une rédaction d’une quinzaine de journalistes "recrutés pour l’occasion et pour la durée du projet", soit huit semaines*. Leur boulot : réaliser quotidiennement un JT et des articles pour alimenter le site Internet régulièrement. L’objectif des créateurs est en effet de mener une expérience plus globale, qui se décline sur internet, à la radio, sur les réseaux sociaux et sur une application pour smartphone. "On aura même un jeu", précise-t-on du côté de France 4, où l’on vante "une expérience unique". L'écrivain Marc Dugain donnera, quant à lui, sa vision d'auteur au fil des semaines dans Le Monde.

• Qu'en pense le FN ?

RTR3B2GI(1)
Quant au sujet choisi, France 4 se défend de tout catastrophisme. "Ce qui nous intéresse, c’est le vivre ensemble. Dans Anarchy, chacun repart dans la vie à égalité. Comment fait-on pour vivre avec 40 euros par semaine ? L’histoire mélange les crises islandaise et chypriote", explique Boris Razon, directeur des nouvelles écritures à France Télévisions et un des promoteurs de cette aventure, dans le Monde. Contacté par Europe1.fr, Florian Philippot (photo), vice-président du Front national, espère, lui, que "les grosses caisses traditionnelles de la propagande pro-euro resteront au placard et que cette série traitera avec tout le sérieux et la rigueur nécessaire cette question de l’euro. Espérons que ce ne sera pas un énième prétexte pour faire la leçon aux Français sur leur vote…". Et le bras droit de la présidente du Front national de conclure, prophétique : "Marine Le Pen présidente, c’est une réalité qui dépassera la fiction !"

* La série est prévue pour huit épisodes de 26 minutes, diffusés tous les jeudis à 22h50.