Abattoirs : Stéphane Le Foll promet "une fermeté totale"

  • A
  • A

588 partages

Le ministre de l'Agriculture a affirmé vendredi que des contrôles avaient lieu "de manière régulière" dans les abattoirs.

INTERVIEW

Alors que la justice a ouvert une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant de mauvais traitements dans un abattoir à Alès, dans le Gard, Stéphane Le Foll s'est voulu rassurant, vendredi sur Europe 1. "Je suis vigilant pour faire respecter les règles de bien-être animal dans tous les abattoirs, et je le dis avec cette volonté de tous les services de l'Etat de faire en sorte qu'on respecte les règles du bien-être animal", a assuré le ministre de l'Agriculture au micro de Jean-Pierre Elkabbach.

"Fermeté totale. "Un contrôle avait été fait le 4 septembre parce qu'il y avait des soupçons. Un autre était prévu au mois de novembre, et entre temps, la vidéo est sortie", a indiqué Stéphane Le Foll à propos de l'abattoir mis en cause. "On doit être d'une fermeté totale par rapport aux activités des abattoirs pour faire respecter le bien-être animal", a martelé le ministre.

"Les enquêtes sont continues". Questionné sur une éventuelle enquête nationale, Stéphane Le Foll a répondu par la négative. "Les enquêtes sont continues. Il y a des contrôles de manière régulière. Avec les services vétérinaires dont nous disposons, nous faisons en sorte de contrôler les abattoirs au maximum, et de la manière la plus régulière possible", a-t-il affirmé.

"Je suis parfaitement conscient de ce que peut susciter cette vidéo", a garanti Stéphane Le Foll. "Mais dans ce débat, il y a des gens qui poussent pour dire : 'il ne faut plus qu'on mange de viande'", a-t-il ajouté.

>> L'interview en intégralité :