A New York, Marine Le Pen au milieu des puissants

  • A
  • A
A New York, Marine Le Pen au milieu des puissants
@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

REPORTAGE - La présidente du Front national, désignée par Time parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde, a participé mardi à la soirée de gala organisée par le magazine.

Antisystème, Marine Le Pen ? Pas forcément lorsqu'il s'agit de frayer avec l'élite mondiale le temps d'une soirée. La présidente du Front national, désignée par l'hebdomadaire Timecomme l'une des 100 personnalités les plus influentes de la planète, a participé à la soirée de gala organisée mardi par le prestigieux magazine américain. L'occasion pour les Américains de découvrir une femme politique qu'ils connaissent mal et qui les intrigue.

"Je suis heureuse d'être la seule politique française ce soir". En longue robe bleu marine, au bras de son compagnon Louis Aliot, vice-président du FN, Marine Le Pen est arrivée tout sourire sur le tapis rouge. Les flashes crépitent. Elle exulte. "Je suis heureuse d'être la seule politique française ce soir", s'enthousiasme-t-elle. "Je représente ces grands bouleversements intervenus ces dernières années", poursuit la présidente du FN, pour qui "la France des oubliés, ce soir, n'est pas oubliée".

"Une voix qu'il faut prendre en compte". Les journalistes s'intéressent à elle, intrigués. "C'est une femme puissante, une voix qu'il faut prendre en compte", assure un présentateur de la chaîne NBC, qui avoue ne pas connaître en détail ses propositions. Ce n'est de toute façon pas pour ses idées que Marine Le Pen a été sélectionnée par Time, mais pour son influence sur le monde. Ainsi, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un ou le président russe Vladimir Poutine figurent eux aussi sur la liste, qui se veut être une sorte de photographie des tendances du moment.

Arianna Huffington, fondatrice du site Huffington Post, prend elle aussi très au sérieux la présidente du FN. "Son succès est révélateur de ce qui arrive aux classes moyennes et aux jeunes en Europe, avec ce terrible taux de chômage", explique-t-elle au micro d'Europe 1. Pendant le dîner, Marine Le Pen a longuement discuté avec ses voisins de table. Des journalistes influents qui n'avaient aucune idée de ce que représente, en France, l'héritage Le Pen.



>> LIRE AUSSI - Marine Le Pen ne veut pas exclure son père du FN

>> LIRE AUSSI - FN : Marion Maréchal-Le Pen, la véritable héritière ?