Hénin-Beaumont : contre les cambriolages, le maire construit un mur

  • A
  • A
Hénin-Beaumont : contre les cambriolages, le maire construit un mur
@ DR
Partagez sur :

POLÉMIQUE - Le maire FN d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois, a répondu à une pétition des riverains. Mais d'autres sont en colère.

Une réaction pour le moins radicale. Suite à la multiplication des cambriolages dans sa commune, le maire frontiste d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois, a décidé d'ériger un mur dans le quartier le plus touché, a révélé mercredi La Voix du Nord. Une initiative diversement appréciée par les riverains.

"Là, ça va être plus calme". "Les élus ont fait signer une pétition pour savoir si oui ou non nous voulions la mise en place de ce mur. Et le oui l’a largement emporté. Pour réduire les vols mais aussi la circulation : notre rue était devenue un passage vers le centre commercial, là, ça va être plus calme", a raconté un habitant au quotidien.

"C'est quand même fou (...) ce mur n'a pas de sens". Pour d'autres en revanche ce mur qui ne laisse passer que les deux-roues et les piétons va singulièrement leur compliquer la vie. "Nous, on n’a pas vu la pétition, et on n’a pas été prévenus de cette installation. Je suis tombé dessus ce mardi matin en voulant conduire ma fille à l’école Pantigny d’Hénin. J’ai dû faire le tour du coup, j’ai été en retard et on n’a pas voulu prendre ma fille en cours. C’est quand même fou. Je trouve que ce mur n’a pas de sens", tonne Anthony, un riverain en colère. Une nouvelle pétition circule donc désormais dans le quartier pour enlever ce mur et rendre de nouveau accessible cette voie.