A Amiens, le PS tracte pour Xavier Bertrand

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Xavier Bertrand fera face à Marine Le Pen au second tour des élections régionales. Sur le terrain, il peut compter sur un soutien inattendu : celui des militants socialistes.

Le tract ne fait pas dans les enluminures : vingt lignes de texte, en noir et blanc, sur un papier A4. Sobrement intitulé "Appel aux électeurs de gauche", il tente de convaincre les passants de choisir Xavier Bertrand, dimanche, lors du second tour des Régionales, pour faire barrage au Front National. En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, les socialistes apportent un soutien inattendu au candidat des Républicains.

"On est en désaccord complet, mais..." Dans la rue, passants et militants s'interpellent. "Le PS a dit pendant longtemps que les Républicains, c'était pire que le FN, et maintenant ils appellent à voter pour eux", s'exaspère une jeune femme. "C'était bien notre adversaire", répond Jean-Claude Picard, tract en main. "On est en désaccord complet sur un certain nombre de politiques, sur les valeurs, mais notre priorité, c'est qu'aucune région ne soit entre les mains du Front national. C'est la première marche pour les présidentielles. L'inquiétude, c'est ça", poursuit-il.

Expliquer personne par personne. Depuis lundi, Jean-Claude essaye de convaincre tous ses amis et connaissances, notamment ceux qui ont voté pour le candidat socialiste, Pierre de Saintignon, défait au premier tour. "J'ai dû passer une quarantaine de coups de téléphone", explique Jean-Claude. "Des amis m'ont dit 'nous on est à gauche et on ne votera pas pour Xavier Bertrand'. L'important c'est d'expliquer, personne par personne. Et ça marche. Trois ou quatre sont encore dans le doute et, à mon avis, ils voteront blanc."

Jean-Claude n'est pas le seul militant de gauche à tracter pour la droite. A Amiens, trois-quarts des tracts qui appellent à voter pour la liste de Xavier Bertrand viennent de mains socialistes. Un coup de pouce non négligeable pour l'ancien ministre du Travail, donné vainqueur du Front national par les derniers sondages