500.000 personnes ont reçu deux cartes d'électeur

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Ce doublon, dû à une erreur informatique, pourrait permettre à certains électeurs de voter deux fois. Un geste sévèrement puni par la loi.

À dix jours du premier tour, les citoyens inscrits sur les listes électorales ont reçu leurs nouvelles cartes d’électeurs dans leur boîte aux lettres, mais des milliers d’entre eux l'ont reçu en double. 500.000 personnes environ sont concernées par ce doublon, selon l'inspection générale de l'administration. Il s’agit généralement de personnes qui ont déménagé ou changé d'adresse. Dans ce cas, la nouvelle commune d’attache doit prévenir l'Insee du changement pour une radiation, mais il arrive que la procédure, qui se fait par Internet, ne fonctionne pas.

Voter deux fois ? Cécile est inscrite depuis quinze ans à Paris, mais reçoit toujours une deuxième carte d'électeur chez ses parents. "Cette année, c’est la première fois où je me pose la question. Est-ce que je ne profiterais pas de cette anomalie pour voter deux fois ? Mon candidat est assez bas dans les sondages", avoue-t-elle au micro d’Europe 1.

"Je suis bien tenté". Encore plus surprenant, le cas d’Alice, une Suédoise qui n'a théoriquement pas le droit de vote en France et pourtant, elle a trouvé dans sa boîte aux lettres une carte électorale. "Je ne sais pas si je vais aller voter… mais je suis bien tentée, j’ai bien envie", reconnaît-elle.


Jusqu'à deux ans de prison. Peut-on vraiment voter deux fois ? Les autorités croisent les données après le scrutin, et si elles découvrent que vous avez voté à plusieurs reprises, vous risquez, selon le code électoral, une peine de prison de six mois à deux ans ferme et 15.000 euros d'amende. Mais pour le ministère de l'Intérieur, ce type de fraude est tellement faible qu’il n’y a pas de risque de voir l’élection invalidée pour ce motif.