En 2017, Jacques Chirac voterait Alain Juppé

  • A
  • A
En 2017, Jacques Chirac voterait Alain Juppé
@ Reuters
80 partages

Dans une confidence au Figaro, l'ex-président de la République dit clairement sa préférence pour son ex-Premier ministre dans la course à la présidentielle de 2017.

Pour 2017, Jacques Chirac vote Juppé. L'ancien président de la République Jacques Chirac exprime son soutien à son ex-Premier ministre Alain Juppé pour la présidentielle de 2017, dans une confidence au Figaro à paraître dans le quotidien daté de jeudi. "J'ai toujours su qu'Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France. Peu de choses pouvaient me faire plus plaisir, pour moi-même, pour lui et surtout pour notre pays", déclare Jacques Chirac, qui a toujours considéré le maire de Bordeaux comme "le meilleur d'entre nous".

"Si je pouvais, j'aurais déjà réservé ma place à son QG". Dans une confidence faite au chef du service politique du Figaro, Philippe Goulliaud, Jacques Chirac lance encore: "Si j'en avais l'énergie, j'aurais déjà réservé ma place, même petite, à son QG" de campagne. Alain Juppé a récemment annoncé qu'il serait candidat à la primaire ouverte UMP de 2016 pour désigner le candidat de la droite pour la présidentielle de 2017.

Mettre les choses au point. Philippe Goulliaud, le journaliste du Figaro qui a recueilli les confidences de l'ancien Président, qui va mieux selon des sources concordantes, a expliqué au micro d'Europe1 : "Jacques Chirac tenait à mettre les choses au point. Il voulait faire savoir qu'il soutient toujours son ami Alain Juppé." Une mise au point qui intervient alors que la femme de Jacques Chirac s'est clairement positionnée contre l'ancien Premier ministre.

Bernadette Chirac préfère Sarkozy. Supportrice inconditionnelle de Nicolas Sarkozy, Bernadette Chirac avait été beaucoup moins tendre à l'égard d'Alain Juppé, le 29 septembre dernier. Interrogée par Europe 1, l'ancienne première dame n'avait pas mâché ses mots envers le maire de Bordeaux et ancien Premier ministre de Jacques Chirac. "Il n'attire pas les gens, les amis, les électeurs éventuels. Il est très très froid", avait-t-elle notamment lâché.



Bernadette Chirac : "Juppé n'attire pas les gens"par Europe1fr

Pas une première. Ce n'est pas la première fois que le couple Chirac s'oppose sur le choix du candidat en vue de la présidentielle. En 2012, Bernadette Chirac avait déjà affiché sa préférence pour Nicolas Sarkozy. De son côté, Jacques Chirac avait lui affirmé, devant des caméras, opter pour François Hollande.