Valls : 133 djihadistes partis de France ont été tués

  • A
  • A
Valls : 133 djihadistes partis de France ont été tués
Partagez sur :

Le Premier ministre a donné des précisions sur le nombre de personnes parties de France et impliquées dans les filières djihadistes irako-syriennes décédées à ce jour. 

Cent trente-trois personnes parties de France et impliquées dans les filières djihadistes irako-syriennes sont mortes à ce jour, a déclaré mardi Manuel Valls, devant l'Assemblée nationale, où sont débattues les éventuelles frappes en Syrie.

1.880 individus Français ou des résidents en France enrôlés dans les filières djihadistes. Le Premier ministre a donné d'autres détails. "Nous estimons le nombre de Français ou des résidents en France enrôlés dans les filières djihadistes à 1.880" individus. "491 sont sur place et 133 ont à ce jour trouvé la mort, de plus en plus au travers d'actions meurtrières, sous forme d'attentats suicides", a-t-il détaillé. 

Entre 20.000 et 30.000 étrangers dans les filières irako-syriennes. Le Premier ministre a également évalué le nombre de ressortissants étrangers recensés dans les filières irako-syriennes. Ils seraient "entre 20.000 et 30.000", a-t-il estimé. Manuel Valls avait fourni début juin le chiffre de 110 personnes parties de France tuées en Irak ou en Syrie, précisant que neuf d'entre elles étaient mortes dans des actions suicides en Irak.