A 52 ans, Sophie Favier se lâche : "Je n’envisage pas une seule semaine sans faire l’amour"

  • A
  • A
Partagez sur :

A 50 ans passés, Sophie Favier se libère. Elle sort jeudi son livre intitulé "Jamais aussi bien qu'à 50 ans" dans lequel on découvre des anecdotes croustillantes.

Sophie Favier a aujourd’hui "52 ans et demi" mais son livre s’appelle quand même Jamais aussi bien qu’à 50 ans. Un âge dont l'animatrice de télévision compte bien profiter. "J’ai beaucoup de compassion et d’admiration pour les femmes de 50 ans, c’est vraiment l’âge d’or. Pour moi 40 ans est, par exemple, un très bel âge pour le physique et 50 pour la vérité intérieure", a-t-elle raconté sur Europe 1. Celle qui s'est également illustrée en tant qu'actrice et chanteuse est apparue plus épanouie que jamais pour présenter son livre. "On est jeune à 50 ans. En tout cas il faut tout faire pour le rester et, tant qu’on a la santé, la vie est belle !", a-t-elle en effet assuré. 

Et cet épanouissement, Sophie Favier en est sûre, elle le doit à son âge. "En tant que femme, je me sens mieux aujourd’hui qu’à 20 ou 30 ans. Je me suis toujours sentie bien dans mes baskets mais c’est vrai qu’à 50 ans, on est vraiment soi. On ne peut plus se la raconter, on va à l’essentiel et on ne se pollue plus de pleins de petites choses. On vit l’instant présent avec beaucoup de bonheur", raconte-t-elle. 

"Je ne suis pas une femme cougar". Résultat, c'est une Sophie Favier très libérée qui se livre dans Jamais aussi bien qu’à 50 ans. Elle y raconte par exemple comment, un jour, son gynécologue lui a conseillé de "tester les hommes plus jeunes". Un conseil qu'elle a suivi à la lettre puisqu'elle est aujourd'hui en couple avec un homme de 38 ans. 14 ans les séparent donc mais l'animatrice l'assure, "je ne suis pas une femme cougar". Et, elle raconte d’ailleurs, "mon ami endosse souvent le rôle du vieux dans le couple". 

"A 50 ans, on a vraiment besoin d'affection". Dans son livre, Sophie Favier se livre même sur des sujets intimes tels que la ménopause, "un passage que j’ai plutôt bien vécu", raconte-t-elle car "je n’ai pas eu de bouffées de chaleur grâce à mes rondeurs". Et, encore plus croustillant, l'animatrice livre également quelques anecdotes sur sa vie sexuelle, parfaitement épanouie et assumée. "A 50 ans, on n’a plus le temps de tricher. Je crois que l’histoire de baisser la lumière ou de mettre des bougies, ce n’est vraiment plus d’actualité. On n’est plus dans la mise en scène comme à 30 ans. Et puis, à 50 ans c’est souvent l'âge où l’on voit partir ses enfants, on a vraiment besoin d’affection et d’amour de l’autre". 

"Je sais miauler !". Et l'amour, Sophie Favier l'a donc trouvé avec son compagnon. "Je n’envisage pas une seule semaine sans faire l’amour, au moins une fois, c’est un minimum. Je suis très féline, assez chatte. Je sais demander ce dont j’ai envie", écrit-t-elle d'ailleurs dans son livre. "Je sais miauler, eh oui !", s’est même lâchée l'animatrice sur notre antenne.