Yves Le Rolland : les spectateurs risquent "d'être choqués par les bêtises" des Guignols

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Selon le producteur artistique des Guignols, la nouvelle version du programme culte de Canal+ n'a rien perdu de son mordant.

Yves Le Rolland, le producteur artistique des Guignols, a défendu le programme lundi dans le Grand direct des médias sur Europe 1, à quelques heures de son retour sur Canal+. "J’ai peur que vous soyez encore choqué par nos bêtises, a-t-il affirmé. Non, ce n’est pas du tout une version soft. Ce qui va changer, c’est le décor." 

"On va parler des régionales". Interrogé par Jean-Marc Morandini sur un éventuel changement de ton ou un contrôle des sujets abordés, Yves Le Rolland a expliqué : "vous verrez, ce soir on va parler des régionales. On va parler de politique française, de politique internationale, on parlera de sport, on parlera de 'showbiz'. Les domaines des Guignols n’ont pas été rétrécis, au contraire". Le producteur a également affirmé ne recevoir "aucune consigne au niveau politique" sur le contenu des sketchs.

Inquiétudes à cause de Vincent Bolloré. Après sa reprise en main de Canal+, l'homme d'affaires Vincent Bolloré, qui reprochait à la chaîne un "abus de dérision", avait envisagé de remplacer par des humoristes cette émission emblématique, l'une des seules du paysage audiovisuel à aborder quasi-quotidiennement des sujets politiques, selon plusieurs médias spécialisés. Ces rumeurs avaient suscité un tel tollé, jusqu'à François Hollande qui avait estimé que "la caricature fait partie du patrimoine", que le magnat breton avait dû les démentir et promettre le maintien des marionnettes. Yves Le Rolland a qualifié lundi ces rumeurs de "conneries", avant de déclarer que Vincent Bolloré ne relirait pas les textes des "Guignols" : "quelqu'un de la direction va relire les textes, oui, comme depuis 27 ans".

Des versions anglaise et espagnole. Le producteur a qualifié la nouvelle version des Guignols d'"assez enthousiasmante", "parce qu’on nous a donné des moyens, parce qu’on nous a donné des objectifs un peu nouveaux". Il a également précisé qu'il y aurait des versions en anglais et en espagnol des sketchs et affirmé son soulagement quant au retour du programme lundi : "je ne vous cache pas qu’on est très, très contents d’enfin faire notre boulot, c’est-à-dire de faire rire les gens tous les soirs".

"Ça farte, Jean-Marc ?". Présent également à l'antenne, l'humoriste et imitateur Marc-Antoine Le Bret s'est dit heureux de pouvoir imiter plus de personnages, dont Cyril Hanouna - qui présente Les pieds dans le plat sur Europe 1 - et Yann Barthès, le présentateur du Petit journal sur Canal+. Son collègue Thierry Garcia, qui est la voix de François Hollande dans les Guignols, s'est livré à une imitation de l'acteur Jean Dujardin, évoquant son personnage emblématique de Brice de Nice. Yves Le Rolland a quant à lui précisé que l'émission s'arrêtera le 21 décembre, à cause des vacances de Noël. Elle reprendra ensuite le 4 janvier. Les Guignols seront diffusés en crypté sur Canal+ et seront disponibles gratuitement à partir de minuit sur le site Dailymotion qui appartient à Vivendi, maison-mère de Canal+.