Vivendi s'intéresserait à BeIN Sports pour sauver Canal+

  • A
  • A
Vivendi s'intéresserait à BeIN Sports pour sauver Canal+
Image d'illustration.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Selon Libération, les négociations entre Vivendi et la chaîne qatarienne, débutées en décembre, ont repris mi-janvier. 

La piste d'un rachat de BeIN Sports France par Vivendi, la maison-mère de Canal+, est de plus en plus sérieuse écrit jeudi Libération, évoquant une reprise mi-janvier des discussions entamées en décembre. La chaîne à péage est dans une situation difficile avec 88.000 abonnés perdus en un an en France.

Acheter ou devenir distributeur ? Selon le quotidien, deux schémas seraient envisagés. Dans le premier, de nature commerciale, Vivendi deviendrait le distributeur exclusif de BeIN Sports, qui détient notamment les droits de diffusion de la NBA et d'une partie du football français. Dans le second, Vivendi rachèterait la partie française de BeIN Sports. 

Des parts de Canal+ pour les Qatariens ? Ce second projet aurait les faveurs de Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, et verrait les Qatariens prendre en échange 8% de Canal+ ou une participation dans Vivendi, précise Libération.

"Les discussions sont en cours depuis plus d'un mois", a confirmé jeudi une source proche du dossier à l'AFP, ajoutant qu'un accord ou un échec devrait être acté "fin février ou début mars".

BeIN Sports, un panier percé. Du côté qatarien, la chute des prix du pétrole oblige l'émirat à resserrer ses budgets et BeIN Sports France perdrait entre 250 et 300 millions d'euros par an, indique le journal citant les chiffres d'une note de Natixis. Contacté par Reuters, Vivendi n'a fait aucun commentaire.