Un duo Pujadas-Salamé pour animer "Des paroles et des actes" ?

  • A
  • A
Partagez sur :

"Tout est envisageable", a assuré le présentateur du 20 heures de France 2, mercredi sur Europe 1.

Le 5 janvier dernier, La lettre de l'Expansion annonçait que la journaliste Léa Salamé avait été approchée pour succéder à David Pujadas à la présentation de l'émission Des paroles et des actes. "Chaque année, il y a des rumeurs. (...) Je crois ce que l'on me dit et on ne m'a pas du tout dit ça", a déclaré le présentateur de France 2, dans Le grand direct des médias.

Un duo Pujadas-Salamé ? David Pujadas a expliqué que rien n'était sûr à 100% concernant l'animation de l'émission. Il a également évoqué sa collègue journaliste, annoncée pour lui succéder, en des termes élogieux : "Ce qui est sûr, c'est que dans une période électorale, Léa Salamé est un atout pour France 2 et il faut l'utiliser au mieux". Se dirige-t-on vers un duo Pujadas-Salamé pour animer Des paroles et des actes ? "Tout est envisageable", a expliqué le présentateur du 20 Heures, précisant : "Vous aurez la réponse dans quelques semaines". Sans rien confirmer, David Pujadas a bien laissé entendre que des projets étaient en discussion concernant la chroniqueuse d'On n'est pas couché.

Entendu sur Europe 1
Ce qui est sûr, c'est que dans une période électorale, Léa Salamé est un atout pour France 2 et il faut l'utiliser au mieux. 

"L'écart n'a jamais été aussi faible". David Pujadas a également évoqué le JT de 20 heures de France 2, dont il est le présentateur depuis 15 ans. Lundi dernier, la différence entre le journal télévisé de FR2 et celui de Gilles Bouleau, sur TF1, était de 500.000 téléspectateurs seulement. "L'écart n'a jamais été aussi faible depuis la privatisation de nos concurrents", a insisté le journaliste. Il a estimé que cette réussite était notamment due à l'impertinence affichée par le JT depuis peu. "Longtemps, le journal de 20 heures a été très lisse, très institutionnel. Aujourd'hui, il est impertinent", a-t-il relevé, mettant notamment en avant le travail effectué par les équipes de L’œil du 20 heures.