"Touche pas à mon poste" : le CSA a reçu plus de 14.000 signalements pour la séquence "homophobe" d'Hanouna

  • A
  • A
"Touche pas à mon poste" : le CSA a reçu plus de 14.000 signalements pour la séquence "homophobe" d'Hanouna
L'animateur est pointé du doigt pour une séquence "homophobe".@ Capture d'écran C8
Partagez sur :

Samedi, le CSA avait reçu 14.000 plaintes de téléspectateurs concernant une séquence "homophobe" de "Touche pas à mon poste". Le dossier sera examiné le 31 mai.

Le chiffre a doublé en 24 heures. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a enregistré plus de 14.000 signalements au dernier décompte concernant une séquence jugée "homophobe" de l'émission Touche pas à mon poste, a indiqué une porte-parole de l'instance à Europe1.fr samedi. Vendredi à 17h, le CSA avait recensé plus de 6.500 appels de téléspectateurs, ce qui constituait déjà un record tous programmes confondus.

Une séquence jugée "homophobe". Dans une séquence de Touche pas à mon poste diffusée sur C8 jeudi, l'animateur vedette Cyril Hanouna s'est fait passer pour un bisexuel via une petite annonce en ligne et a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, suscitant l'hilarité du public. Ce canular, jugé "homophobe" par des associations LGBT, a conduit les téléspectateurs à saisir le CSA.

Les plaintes examinées le 31 mai. L'instance a précisé à Europe1.fr que le dossier sera examiné lors de l'assemblée plénière hebdomadaire, le mercredi 31 mai, "le temps que des éléments contradictoires soient apportés par le diffuseur", a détaillé la porte-parole. L'assemblée plénière du CSA est un organe de décision où les délibérations et éventuelles recommandations et sanctions sont adoptées.