Thierry Ardisson : "Je comprends que Vincent Bolloré ait envie de faire des économies"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les départs à Canal+, son arrivée sur D8, Vincent Bolloré : l'animateur se confie au micro d'Europe 1.

INTERVIEW

Thierry Ardisson n'est pas un habitué de la langue de bois. Il l'a encore prouvé dans Le grand direct des médias, lundi matin. Les départs à Canal+, son arrivée sur D8, Vincent Bolloré : l'animateur se confie au micro d'Europe 1.

"Je ne regrette ni rien, ni personne". Depuis plusieurs semaines, les départs se succèdent à Canal+. Yann Barthès, Ophélie Meunier, Ali Baddou ou encore Maïtena Biraben ne seront plus sur la chaîne cryptée l'année prochaine. "Le seul qui soit vraiment parti, c'est Yann Barthès. Après, il y en a plein qui sont virés parce qu'ils ont échoué", souligne Thierry Ardisson. Si l'animateur affirme que "Yann Barthès est super", il ne semble pas déplorer les autres départs des animateurs. "Je ne regrette ni rien, ni personne", affirme-t-il, préférant se concentrer sur l'avenir.

"Canal+ était une chaîne où il n'était pas franchement question d'argent". "Je pense qu'il y a intérêt à faire des économies sur Canal+ quand on voit les chiffres", explique Thierry Ardisson. Selon l'animateur, la situation économique du groupe a longtemps été passée sous silence. "Canal+ était une chaîne où il n'était pas franchement question d'argent", confie-t-il. "Je comprends que Vincent Bolloré ait envie de faire des économies. (...) Il est là pour que les actionnaires gagnent plus d'argent, ce qui est le principe du système capitaliste. Après, si on n'accepte pas ça, il faut aller faire de la télévision en Corée du Nord", lâche Thierry Ardisson.

Une émission hebdomadaire et une mensuelle sur D8. A la rentrée, on ne retrouvera pas Thierry Ardisson sur Canal+ mais sur sa petite sœur, D8. "Au vu des ambitions qu'ils (les dirigeants du groupe Canal+, ndlr) ont pour cette chaîne, je suis assez flatté d'y aller", indique l'animateur. Il présentera toujours Salut les terriens, à la même heure, seul le numéro de la chaîne sera donc différent. Thierry Ardisson prévoit également d'autres programmes pour D8. On devrait ainsi le retrouver à la tête d'une émission mensuelle, Zéro Limite.

Un autre projet est en discussion mais rien n'a encore été signé avec D8. Il s'agit de Paris by Night, qui devrait être la reprise de l'émission Paris Dernière, actuellement diffusée sur Paris Première et produite par Thierry Ardisson.