Plus belle la vie : que retenir de la décennie Mistral ?

  • A
  • A
Plus belle la vie : que retenir de la décennie Mistral ?
Plus belle la vie : Patrice Juiff (Esteban) et Stephane Henon (Boher)@ François Lefebvre / FTV
Partagez sur :

#PBLV - Mardi soir, France 3 proposera une soirée spéciale Plus belle la vie. Le feuilleton quotidien fête ses 10 ans : combien de temps peut-il encore durer ? Que faut-il retenir de cette décennie Mistral ?

On n’est vraiment rien sans elle. Qu’on soit noir ou blanc : si on tend la main pour elle, la vie est plus belle. Si ces quelques phrases vous sont familières, il y a de fortes chances de vous compter parmi les 4,4 millions de fans de Plus belle la vie, le feuilleton quotidien de France 3.

Ce soir, avec un épisode en prime-time et un documentaire, France 3 fêtera l’anniversaire de sa série fétiche. L’occasion de découvrir un nouveau logo et des images inédites, comme cette séquence de mai 2007 évoquant la victoire de Ségolène Royal, passée à la trappe après la défaite de la candidate socialiste.



Plus belle la vie fête ses dix ans !par Europe1fr

Des débuts impossibles. Quand, en 2004, France 3 diffuse les premiers épisodes de Plus belle la vie, la chaîne devient la risée du PAF. Jugée ringarde, la série voit ses audiences patiner. “La production a réagi très vite en repensant la narration et en engageant de nouveaux auteurs” explique Linda Bouras, chef des informations de Télé Star.

Trois mois plus tard, PBLV a gagné 1 million de téléspectateurs, attirés par ces épisodes construits en trois volets — intrigue policière, question sociétale et dimension humoristique. Le succès est tel qu’il pousse France 3 à une diffusion à 20h20 — et non plus 20h10 — pour préserver le journal de France 2.

Made in France. D’une décennie de Plus belle la vie, Linda Bouras retient que la série a permis de ressusciter le feuilleton quotidien en France. “En 2004, quand on pensait feuilleton quotidien, on entendait sitcom” rappelle t-elle. Le succès de France 3 pousse ses concurrents à la faute : M6 et France 2 se cassent les dents avec Paris 16e et Cinq Sœurs, soap operas sans saveur. En 2011, TF1 annonce plancher à son tour sur un feuilleton quotidien : plusieurs pilotes sont tournés sans aucune diffusion, le projet est abandonné.

“10 ans encore ? Pas sûr”. Quelle espérance de vie pour le feuilleton qui approche des 3.000 épisodes ? PBLV pourra t-elle souffler ses 20 bougies ? Pas certain, répond Linda Bouras (Télé Star) qui note des audiences sur le déclin. Depuis janvier 2013, un million de fans de Mirta, Céline ou Luna ont pris la fuite. Ce mardi soir, PBLV proposera un “spin off” de sa série, “Sur les quais”, centré sur le commissariat du Mistral. Plus belle la sortie de secours ?