Patrick Poivre d'Arvor débarque sur CNews avec deux émissions

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien présentateur du 20h de TF1 présentera une émission littéraire et un débat d’actualité sur la nouvelle chaîne CNews. On le retrouve aussi mardi soir sur le divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3 à 23h20.

INTERVIEW

Cela fait neuf ans qu'il n'officie plus au 20h de TF1. Patrick Poivre d'Arvor revient sur le devant de la scène et en tête d'affiche de la nouvelle chaîne CNews, ex iTélé, qui sera lancée lundi prochain.

"L'expérience est irremplaçable". Le journaliste avait déjà eu plusieurs propositions de la part d'iTéle, qui ne l'avaient pas totalement convaincu. Désormais sur CNews, nouvelle chaîne qui se construit après la grève d'iTélé et le départ d'une centaine de journalistes l'an dernier, il présentera une émission littéraire. "Ça n'existait pas et je suis content de pouvoir la créer. Cela va sans doute s'appeler Vive les livres. C'est ma profession de foi, les livres m'ont fait, aidé et peuvent aider", dit-il convaincu. Il animera également un débat d'actualité. "Vous l'avez remarqué, sur les chaînes d'info en continu, on va très vite. On a imaginé une émission qui s’appellera sans doute Plus de recul et qui nous permettra avec le recul de la semaine, puisqu'on arrivera le vendredi et le samedi, de dire ce qu'on a peut-être trop traité ou un peu oublié." Raillé sur son âge, 69 ans, le journaliste a aussi mis son expérience "irremplaçable, notamment en matière politique, et notamment dans une période électorale."

"Des moments difficiles avec les paparazzi". Côté divan, dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel, diffusée mardi en seconde partie de soirée, le présentateur s'est laissé aller à quelques confidences, mais avec nuances. "Je crois que je me suis retenu. J'ai déjà un peu oublié, ça a été enregistré en janvier. J'ai dit ma vérité, j'aime dire les choses telles qu'elles sont. En revanche, dès qu'il s'agit de fouiller dans ma vie privée, non. Je compartimente toujours." Il a néanmoins été amené à parler des femmes de sa vie et de ses enfants. "J'ai vécu des moments assez difficiles avec les paparazzi, j'ai été un des premiers, hélas. A un moment on se rebelle, on fait des procès. Heureusement, il y a eu la télé réalité et plein de gens qui les ont intéressés." Sa vie est désormais plus apaisée, hors journal télévisé.