"N'oubliez pas les paroles" : un candidat empoche la somme record de 389.000 euros

  • A
  • A
"N'oubliez pas les paroles" : un candidat empoche la somme record de 389.000 euros
Kevin a pour l'instant empoché 389.000 euros. Capture d'écran
Partagez sur :

Le candidat de 25 ans a remporté vendredi sa 41ème victoire consécutive dans le jeu télévisé présenté par Nagui. 

Une victoire historique ! Kevin, candidat de l'émission de France 2 N'oubliez pas les paroles, a décroché sa 41ème victoire consécutive, et a remporté la plus grosse somme de l'histoire de l'émission, sa cagnotte actuelle s'élevant à 389.000 euros. Il s'agit également de la plus grosse somme jamais acquise sur les chaînes du groupe France Télévisions.

Il a passé trois fois le casting. A 25 ans, cet étudiant en biostatistiques à l'université de Berkeley, aux États-Unis, a pourtant du batailler pour pouvoir participer à l'émission de Nagui, puisqu'il a passé trois fois le casting. Et dans Le Parisien, Kevin confesse avoir une technique bien particulière pour être aussi performant. "Quand je regarde l'émission et qu'il y a une chanson que je ne connais pas, je la rajoute dans une playlist sur Spotify et je l'apprends quand je suis dans les transports en commun. Il n'y a pas une infinité de titres dans l'émission, il y en a environ 2.000. En la regardant beaucoup, ça aide", explique-t-il. 

Et d'autres records pourraient encore tomber si le candidat continue sur sa lancée victorieuse. Comme le rappelle 20 minutes, Kevin doit encore décrocher quatre victoires pour égaler le record de duels remportés (45).

7.000 euros offerts à une autre candidate. Toujours dans Le Parisien, Kevin affirme vouloir utiliser ses gains pour aider des SDF à San Francisco, mais également offrir une thalasso à sa mère, et partir en Iran avec ses amis. Le jeune homme a également fait preuve de générosité en offrant 7.000 euros à Marie, une candidate qu'il avait battue alors qu'elle comptait utiliser ses potentiels gains pour financer une opération pour sa mère, plongée dans un coma artificiel. Alors que l'argent est normalement versé aux candidats au terme de leur parcours, la production a décidé exceptionnellement d'avancer la somme.