Nicolas Hulot : la collision d'hélicoptères, "c'était ma terreur"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ancien animateur d'Ushuaïa a livré son sentiment sur le crash en Argentine, qui a fait dix morts lundi.

Invité mercredi de Thomas Sotto sur Europe 1 pour lancer sa campagne My Positive Impact, destinée à rassembler des solutions pour le climat, Nicolas Hulot est revenu, au détour d'une phrase, sur le crash d'hélicoptères en Argentine qui a endeuillé le sport français. L'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, qui a animé pendant 25 ans l'émission Ushuaïa, a longtemps été un habitué des tournages extrêmes. "Je ne sais pas à quoi c'est dû", a déclaré Nicolas Hulot à propos du crash qui a fait dix morts lundi. "Ce que je peux vous dire simplement, c'est que mon cauchemar et ma vigilance, pendant 25 ans d'Ushuaïa, c'était effectivement que les appareils ne rentrent pas en collision", a-t-il poursuivi. "Moi, c'était ma terreur".

"Il m'est arrivé de pousser des gueulantes". "Quand un appareil en filme un autre, on peut avoir un moment de distraction, parce que les cadreurs veulent toujours être plus près", a expliqué Nicolas Hulot, en assurant avoir toujours veillé à la sécurité : "j'ai imposé des disciplines, il m'est même arrivé de pousser des gueulantes".

>> Ecoutez aussi les explications de Thierry Basset, de l'Union française de l'hélicoptère :



>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : les hommages aux victimes

>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : un des hélicoptères a "dévié de sa trajectoire"

>> VIDÉO - Crash d'hélicoptères : les images du drame

>> VIDÉO - Hulot : "On va créer un lien entre ceux qui innovent et les citoyens"