Mort de “La Boule” de Fort Boyard

  • A
  • A
Mort de “La Boule” de Fort Boyard
@ Gilles Scarella / FTV
Partagez sur :

DISPARITION - Le comédien Yves Marchesseau, alias “La Boule” dans le jeu de France 2 Fort Boyard, est décédé à 62 ans.

Dans les mémoires, il restera ce personnage patibulaire, affublé à son gong, sonnant la fin de l’aventure pour les candidats de Fort Boyard. Yves Marchesseau, célèbre grâce à son personnage de “La Boule” dans le jeu de France 2 , est décédé dans la nuit de dimanche à lundi des suites d’un cancer.

"Un vieux marin ronchon" introduit par Patrice Lafont. C’est le 16 juillet 1994 que les téléspectateurs de la Deux découvrent “La Boule”. Pour sa quatrième saison, le jeu introduit un nouveau personnage, présenté par Patrice Lafont comme un “vieux marin ronchon”. Sa mission : marquer d’un coup de gong le début des 75 minutes de jeu et mener dans les geôles du Fort les malheureux candidats restés prisonniers des cellules après l’écoulement du sablier bleu…



Le personnage s’attire la sympathie du public, au même titre que Passe-Partout, Passe-temps, le Père Fouras ou Félindra.



Yves Marchesseau, absent du jeu cet été, n’a pas pu fêter sa vingtième année de Fort à l'antenne : en raison de sa maladie, un cancer de œsophage diagnostiqué après une alerte cardiaque, le comédien a dû renoncer au tournage des émissions de 2014. 

"Un homme gentil s'en est allé". Interrogé par Europe 1, l’animateur de Fort BoyardOlivier Minne n’a pas caché son “infinie tristesse”. “C’est un homme gentil qui s’en est allé : j’aimerais que les spectateurs retiennent surtout cela de la Boule. Au-delà du personnage, c’était un homme de grande qualité.”

Personnage aux multiples facettes, enfant rejeté par ses camarades parce que chauve de naissance, Yves Marchesseau, qui ne désespérait pas de retrouver les allées du Fort pour 2015, avait été condamné en janvier dernier à six mois de prison avec sursis pour harcèlement après plus de 500 appels passés en quelques semaines à une de ses amies.