L'émission "Chasseurs d'appart" visée par le CSA belge pour sexisme

  • A
  • A
L'émission "Chasseurs d'appart" visée par le CSA belge pour sexisme
Le communiqué du CSA belge pointe du doigt "des propos et attitudes de l'animateur" Stéphane Plaza. @ Capture d'écran
Partagez sur :

Le régulateur audiovisuel belge enquête après avoir été saisi de la plainte d'une téléspectatrice. 

Le CSA belge a ouvert une procédure pour "possible atteinte au respect de l'égalité entre les femmes et les hommes" contre la chaîne RTL TVI, après la diffusion de l'émission de M6 "Chasseurs d'appart - le choc des champions", selon un communiqué lundi.

La plainte d'une téléspectatrice. Le régulateur audiovisuel belge dit avoir été saisi de la plainte d'une téléspectatrice qui dénonce "le sexisme véhiculé tout au long de l'émission", et particulièrement "l'attitude de l'animateur Stéphane Plaza à l'encontre des femmes actives durant le programme, ainsi que les choix éditoriaux opérés par l'émission pour présenter les femmes".

"Des propos" de l'animateur en cause. Après "une première analyse", l'instance a ouvert une instruction, relevant que "de nombreux passages du programme posent question en termes de sexisme et de représentation des femmes". Le communiqué pointe du doigt notamment "des propos et attitudes de l'animateur, des remarques des concurrents masculins, des commentaires de la voix off souvent accompagnés de montages visuels et sonores qui les appuient" "orientées vers le seul physique des femmes et dans un rapport de séduction".

Vers une sanction ? En Belgique, un décret de juillet 2016 de la Fédération Wallonie-Bruxelles interdit les programmes portant atteinte au respect de l'égalité entre les femmes et les hommes. Si cette première instruction conclut à une infraction, le dossier passera par une deuxième instance du CSA belge qui décidera d'une éventuelle sanction contre la chaîne. Début octobre, le régulateur avait sanctionné pour la première fois une campagne de publicité de Lidl qui véhiculait des stéréotypes sexistes, en adressant un avertissement au diffuseur.