"L'amour est dans le pré" (M6) : "On ne triche pas, il n'y a rien de truqué"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'émission de dating aide des agriculteurs à trouver l'amour depuis onze saisons. Sur Europe 1, la productrice et la directrice de casting du programme évoquent la sélection des agriculteurs.

INTERVIEW

Depuis onze saisons maintenant, L'amour est dans le pré rythme les étés télévisuels français. Au fil des années, l'émission de dating agricole a permis à 68 couples de se former et à plus d'une dizaine de mariages d'être célébrés. En 2015, 32 bébés étaient nés de ces différentes unions. Sur Europe 1, la productrice Virginie Matéo et la directrice de casting, Anne Thomas, racontent comment s'effectue la sélection des candidats, mais aussi des prétendants.

"Plus ils nous disent qu'ils veulent passer à la télé, moins on les prend". Ce sont les agriculteurs qui viennent à l'émission. "On reçoit entre 200 et 300 lettres par an et après, on les appelle tous", indique Anne Thomas. Lors de cette prise de contact, l'objectif est d'évaluer le candidat sur "sa motivation, sa sincérité, son caractère". "On essaie d'être certaines de leur sincérité à participer au programme, (...) à chercher l'amour", explique la productrice Virginie Matéo. "Plus ils nous disent qu'ils veulent passer à la télé, moins on les prend", confie-t-elle.

Pas de rémunération, ni de contrat. Une fois cette sélection terminée, le tournage des portraits a lieu puis, après leur diffusion, c'est aux prétendants et prétendantes de se faire connaître. Les agriculteurs ne sont tenus par aucun contrat et ne sont pas rémunérés. Ils signent seulement une clause de confidentialité pour respecter le bon déroulement de la diffusion des épisodes. "Ils ont envie de rencontrer quelqu'un et la seule solution qu'ils ont, c'est de participer à une émission : je trouve ça assez courageux", estime la productrice.

"On appelle toutes les prétendants et prétendantes qui écrivent". La production reçoit ensuite des dizaines de courriers destinés aux agriculteurs et agricultrices. Ce sont les prétendants et là aussi, Anne Thomas et son équipe passent en revue tout le monde. "On appelle toutes les prétendants et prétendantes qui écrivent", décrit-elle. Une étape que la directrice de casting juge "très importante". "Cela permet de vérifier si ces personnes ont vraiment envie de rencontrer un agriculteur et pourquoi", souligne Anne Thomas. Des mises en relation sincères et véritables. "On ne triche pas, il n'y a rien de truqué", assure Virgine Matéo.

Alors que la saison 11 va bientôt s'achever sur M6, le tournage de la prochaine saison est déjà en cours. Les portraits devraient être diffusés en janvier 2017.