La vraie star de YouTube, c'est Petit Ours Brun !

  • A
  • A
La vraie star de YouTube, c'est Petit Ours Brun !
@ D.R. / France 5
Partagez sur :

INTERNET - Depuis près d'un an, les parents confient leurs enfants à une chaîne YouTube au succès inattendu : Petit Ours Brun et ses 64 millions de vidéos visionnées. L'éditeur réfléchit déjà à la suite. 

"Coucou, c’est toi mon copain, Petit Ours Brun. Tape, tape, dans tes mains, Petit Ours Brun…" Si vous avez des enfants entre 1 et 5 ans, vous connaissez ce générique : c’est celui de Petit Ours Brun. Apparu en 1975 dans le magazine Pomme d’Api, l'ourson devient une série télé, avec deux saisons, une en 1988, l'autre en 2003. Des épisodes qui aujourd'hui cartonnent sur YouTube. A tel point que selon nos informations, Bayard réfléchit déjà à la suite. 

Une des vidéos les plus vues de 2014. Le 6 mars dernier, Bayard Presse lançait la chaîne YouTube Petit Ours Brun. Depuis, elle génère chaque jour 200.000 vidéos vues, pour 64 millions de visionnages au total depuis son ouverture. Soit environ 10% du score de Cyprien, star du net, mais le jeune homme a lancé sa chaîne… en 2007 ! 

Sur la chaîne Petit Ours Brun, on trouve les 52 épisodes de 3 minutes environ, ainsi que des compilations d'épisodes. Des "bout à bout" qui durent une heure, plus gros trafic de la chaîne avec environ 40 millions de vues. Une de ces compilations est même devenue la troisième vidéo la plus vue de YouTube en France en 2014 !

Seul faux pas à ce jour : les épisodes en anglais, qui n'ont attiré que quelques dizaines de milliers de vues. Little Brown Bear ne rivalisera pas avec Justin Bieber. 

Des formats longs, donc plus de pub. Les compilations d'épisodes, qui durent entre 20 minutes et une heure, sont les vidéos qui génèrent le plus de revenus aux ayants-droit. "Pour les dessins animés, le long form fonctionne très bien, analyse Milena Taieb, Video Channel Manager chez Believe, label digital contacté par Europe 1. Ce succès, on imagine qu'on le doit aux parents qui laissent les enfants devant YouTube pendant 20 minutes". 

Des formats longs qui présentent un immense avantage pour les éditeurs : pouvoir placer plusieurs publicités pendant le visionnage, chose impossible sur des vidéos courtes. "On peut placer de nombreux mid roll [des publicités qui se déclenchent pendant la lecture, NDLR], poursuit Milena Taieb. YouTube permet de mettre de la publicité toutes les dix minutes ! Ça décuple le RPM, le revenu pour mille vues."

La vidéo "1H de Petit Ours Brun - Compilation #2" est ainsi parsemée de 8 publicités, sans compter celle qui se lance avant le programme. Des pubs vues à ce jour 21 millions de fois. 

Bayard réfléchit déjà à la suite.L'éditeur de Petit Ours Brun ne compte pas en rester là. Parce qu'il est arrivé au bout des épisodes disponibles, Bayard puise maintenant dans ses vieux magazines : les histoires "papier" de l'ours, rentabilisées depuis longtemps, deviennent des récits animés. Un premier essai vient d'être publié : plus de 100.000 vues à cette heure, un bon départ. 

"Cette chaîne permet de donner une seconde vie à des épisodes qui n'étaient plus forcément mis en avant à la télévision et à des histoires publiées il y a quelques années", explique Sylvaine Hartout, administratrice droits et numérique chez Bayard. 

Le succès de l'Ours Brun 2.0 lui donne des idées. L'éditeur tente une aventure identique pour un autre héros, Samsam. Une chaine YouTube autour du programme "Un jour une question" (Milan / FranceTélé) est aussi à l'étude. Quant à Petit Ours Brun, de nouveaux épisodes sont en production, en priorité pour une diffusion TV. Nul doute qu'ils rejoindront à terme la plateforme vidéo en ligne.