Le Pakistan furieux contre la série "Homeland"

  • A
  • A
Le Pakistan furieux contre la série "Homeland"
@ © Showtime Networks Inc
Partagez sur :

La quatrième saison de la série américaine ne plaît pas du tout aux autorités pakistanaises, qui estiment que leur pays y est représenté de façon trop négative.

A Islamabad, on a peu apprécié la dernière saison de la série américaine "Homeland". A tel point que les autorités pakistanaises ont protesté directement auprès des producteurs de la série, note le New York Post. La raison : la série, qui en est à sa quatrième saison, donne une mauvaise image du pays.

Islamabad, une "zone de guerre". D'après un diplomate interrogé par le quotidien américain, Islamabad est notamment décrite comme une" "zone de guerre", frappées par des attentats, avec "des corps éparpillés". "Rien ne pourrait être plus éloigné de la réalité", assure ce diplomate, pour qui la capitale du Pakistan est "une ville calme et pittoresque, avec de belles montagnes et des espaces verts luxuriants". Les scènes censées se passer à Islamabad dans la série ont en réalité été tournées... en Afrique du Sud, au Cap.

Un pays qui protégerait les terroristes. Ce qui choque surtout certains, c'est que la série insinue que les services secrets pakistanais protègent les terroristes et que le pays n'est pas une démocratie. "Dans "Homeland", le Pakistan est présenté comme un pays qui méprise les Américains, leurs valeurs et leurs principes. Ce n'est pas vrai", proteste une source anonyme dans le journal. "Calomnier un pays qui est un partenaire et un allié des Etats-Unis, c'est rendre un mauvais service aux intérêts sécuritaires américains et aux Américains", note de son côté un porte-parole de l'ambassade du Pakistan. 

D'autres téléspectateurs attentifs critiquent en outre la langue utilisée dans la série : "quand les personnages parlent en ourdou, leur accent n'a rien à voir avec l'accent local". 

Pour le moment, les protestations envoyées aux producteurs de "Homeland" sont restées lettre morte. 

>> LIRE AUSSI - Le sacre de "Homeland" aux Emmy Awards