La consommation de programmes TV en replay explose

  • A
  • A
La consommation de programmes TV en replay explose
Les chaînes d'info font recette sur tous les écrans, selon Mediamétrie.@ AFP
Partagez sur :

Chaque jour, près de 4,6 millions regardent les programmes TV en replay à la télévision, ordinateur, ou écrans mobiles, selon une information de "Mediamétrie", publiée mercredi. 

Le nombre de téléspectateurs regardant des programmes en replay a triplé en 3 ans, 4,6 millions de personnes s'y adonnant chaque jour sur télévision, ordinateur ou écrans mobiles, a indiqué mercredi Médiamétrie.

Le sport reste plébiscité en direct. Le visionnage de programmes en replay a particulièrement augmenté sur mobiles et tablettes, avec 800.000 utilisateurs quotidiens, un nombre multiplié par cinq en 3 ans. L'institut rapporte aussi que le mode de visionnage, replay ou direct, change en fonction du type de programmes. Pour le sport, le direct est plébiscité : pour l'Euro et les JO en 2016, 99,5% des téléspectateurs l'ont privilégié.

La fiction, genre le plus consommé. La fiction, genre le plus consommé sur la TNT gratuite, représente quant à elle près de la moitié de la consommation de replay (45%). Une série comme "Le secret d'Élise" sur TF1 a attiré 1,2 million de téléspectateurs en replay, soit 15% de l'audience totale. Pour la série "The Five" sur Canal+, ce sont 46% des téléspectateurs qui ont choisi le replay, selon Médiamétrie.

Le replay permet notamment de regarder plusieurs épisodes de suite, une pratique répandue : seuls 14% des téléspectateurs regardent uniquement un épisode à la fois alors que 40% (et 60% des 15-24 ans) regardent au moins trois épisodes d'affilée, indique Médiamétrie. Les internautes sont par ailleurs 15% à utiliser une offre de SVOD (vidéo à la demande par abonnement, de type Netflix).

Carton plein pour les chaînes d'info. Les chaînes d'info, elles, font recette sur tous les écrans: en octobre, les quatre chaînes gratuites BFMTV, LCI, iTELE et franceinfo ont attiré 34,6 millions de téléspectateurs et 22 millions d'internautes, un "usage très important", a souligné Julien Rosanvallon, directeur des département TV et Internet de Médiamétrie, lors d'une conférence de presse.

L'institut relève aussi un regain d'intérêt pour les émissions politiques sur fond de campagne électorale. 47,4 millions de téléspectateurs ont regardé une émission liée à la présidentielle entre septembre et décembre 2016, contre 39,6 millions de septembre à décembre 2011.

Trois minutes de moins pour la TV en direct. Médiamétrie, qui intègre depuis janvier 2016 dans ses mesures d'audience les résultats du replay pour chaque programme, a commencé à mesurer l'an dernier l'audience par type d'écran (TV, ordinateur, mobile, tablette). Utilisée par 13 chaînes aujourd'hui, la mesure devrait être généralisée en 2017, a indiqué Julien Rosanvallon. Avec la multiplication des écrans, la durée d'écoute moyenne de la télévision a augmenté de 2 minutes en 2016 (3h52 par jour). Mais la télévision en direct sur téléviseur a été moins regardée (3 minutes de moins) au profit du replay et du visionnage sur ordinateurs et mobiles (5 minutes de plus en un an).