La chaine RT France peine à recruter des grands noms du journalisme

  • A
  • A
La chaine RT France peine à recruter des grands noms du journalisme
Eric Zemmour fait partie des noms placés dans l'orbite de RT, sans que rien n'ait été confirmé.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Le groupe Russia Today, qui prévoit le lancement d'une chaîne d'informations en France en janvier, assure toutefois n’avoir aucun mal à constituer sa rédaction.

Selon les informations du Village médias d'Europe 1, le groupe RT (Russia Today) est en phase de recrutement de 130 personnes dont une cinquantaine de journalistes. Certes, la chaîne peine à recruter des grands noms du journalisme - pour le moment, elle n’a pu confirmer aucune embauche de journalistes connus des téléspectateurs -, même si les pistes Jean-Pierre Elkabbach ou Eric Zemmour ont pu circuler. Par contre, on nous assure du côté de RT n’avoir aucun mal à constituer sa rédaction. "Il nous est même difficile de traiter l'ensemble des candidatures que nous recevons" assure un représentant de la chaîne. 

Mauvaise réputation. La future chaîne, vue comme un outil de l’influence du pouvoir russe, est précédée d'une mauvaise réputation. En mai dernier, Xenia Federova, la patronne de cette future chaîne, avait demandé à Emmanuel Macron pourquoi les journalistes de Russia Today n’avaient pas pu accéder à son QG de campagne. Devant Vladimir Poutine, le président tout fraîchement élu s'était fendu d'une réponse glaciale contre "des organes d'influence et de propagande".