Nikos défend Canteloup : "Il est dans son rôle"

  • A
  • A
Nikos défend Canteloup : "Il est dans son rôle"
Partagez sur :

HUMOUR - Pris à partie par Jean-Jacques Bourdin et Jean-Vincent Placé, Nicolas Canteloup est aujourd’hui défendu par celui qui l’accompagne chaque soir sur TF1 : Nikos Aliagas.

Il le défend “bec et ongle”. Invité vendredi matin du Grand direct des médias (Europe 1) au sujet de The VoIce Kids, Nikos Aliagas en a profité pour remettre les pendules à l’heure concernant Nicolas Canteloup.

Canteloup VS. Bourdin VS. Placé L’humoriste, présent chaque matin sur Europe 1 à 8h40 et chaque soir sur TF1 à 20h40 pour C’est Canteloup, s’est attiré les foudres du sénateur Jean-Vincent Placé jeudi après un sketche à l’accent asiatique hyper-caricatural — mais revendiqué comme tel. Dix jours plus tôt, Jean-Jacques Bourdin promettait à la star de la Revue de presque d’aller le “choper” dans les locaux d’Europe 1 s’il poursuivait ses gags le dépeignant comme un journaliste mégalo, interpellé par des auditeurs ignares sur l’antenne de RMC "Radio Marine Championne”.



Pour Nikos Aliagas, ces critiques sont la conséquence de la justesse de Canteloup. “Les polémiques ? C’est parce qu’il marche ! C’est bon signe, ça veut dire que Nicolas est dans son rôle ! Il ne peut pas baisser de la garde et devenir le chantre de l’humour tiède ! Il est là parce que le poil à gratter fait partie de son approche éditoriale. Qu’il dérange est une bonne chose" a lancé Aliagas, qui s'est déclaré, plus loin dans l'entretien, pas intéressé par la présentation de Secret Story sur TF1.

"Se plaindre est dans l’air du temps". L’animateur de The Voice Kids, dont une seconde saison a été annoncée au même micro de Jean-Marc Morandini, voit dans ces critiques le témoignage d’une atmosphère lourde dans la société : “Se plaindre est dans l’air du temps, les gens sont énervés, on aime bien faire des autodafés pour les humoristes, ça dépend des périodes, nous sommes dans cette période-là. Mais Nicolas Canteloup est dans son rôle, il respecte l’éthique de l’humour, je le défends bec et ongle”.

Deuxième couche annoncée. “Ceux qui s’énervent, c’est parce qu’ils perdent leur sang froid ou alors parce qu’ils ont d’autres problèmes et cristallisent sur l'humoriste” a conclu Nikos Aliagas, avant d’annoncer que Bourdin et Placé devraient faire partie des premières cibles de Canteloup début octobre sur TF1…