Fred et Jamy dévoilent le nouveau "C'est pas sorcier"

  • A
  • A
Fred et Jamy dévoilent le nouveau "C'est pas sorcier"
Fred & Jamy à l'époque de "C'est pas sorcier" sur France 3 @ Gérard BEDEAU - FTV Pôle France 3
Partagez sur :

REMAKE - L'émission de vulgarisation scientifique de France 3 reprend du service sur le net. Son ancien animateur Fred monte un nouveau projet baptisé L'Esprit Sorcier.

En septembre, les fans de C'est pas sorcier auront rendez-vous sur internet. À la rentrée, Frédéric Courant devrait lancer L'Esprit Sorcier, son nouveau projet, après deux ans de travail. Son idée : continuer l'aventure menée pendant 20 ans sur France 3.

Cet Esprit Sorcier s'articule autour de trois projets : une plateforme avec des contenus multimédias, une webtélé avec de nouvelles émissions et une école où des journalistes en devenir apprendront la vulgarisation scientifique et l'écriture de reportages.

Fred à la manœuvre, Jamy en soutien amical. Du célèbre tandem Fred & Jamy, c'est Frédéric Courant, 55 ans, qui tire les ficelles de L'esprit sorcier. Remercié par France 3 il y a deux ans, il a imaginé ce projet, avec l'aide de Pascal Léonard, premier réalisateur de C'est pas sorcier en 1993. "Après la fin de l'émission, j'ai pensé qu'il y avait un vide pédagogique. Avec des journalistes et des réalisateurs, on s'est dit qu'il fallait continuer sur internet", explique Fred.

Jamy Gourmaud, lui, "soutient le projet", comme il l'a expliqué à Europe 1. Toujours en contrat avec France Télévisions, il "apporte son amitié" aux idées de son complice, avec notamment un clin d’œil dans une vidéo de présentation. En avril dernier, il excluait, au micro de Jean-Marc Morandini, un retour prochain de C'est pas sorcier




L'esprit Sorcier soulève 250.000 euros. "Le site doit être gratuit", martèle Frédéric Courant. Pour financer son émission, il a sollicité l'aide des internautes. En cinq jours, L'Esprit Sorcier a récolté 55.000 euros de dons. "De quoi financer trois mois de programmes", explique le journaliste, tout en précisant que cette collecte continue. La région Ile-de-France a de son côté apporté une subvention de 200.000 euros, et une mairie du 93 pourrait offrir des locaux. Pour assurer la survie de l'émission sur le long terme, l'équipe cherche encore un "grand partenaire".

Des ponts avec France Télévisions ? Si C'est pas sorcier n'existe plus depuis l'arrêt des tournages en 2013, le service public n'a pas renoncé à exploiter une des marques les plus fortes. Les 560 numéros tournés sont toujours vendus aux chaînes de télé — diffusion en ce moment sur Science & Vie TV —, ils alimentent aussi plusieurs volumes DVD ainsi qu'une chaîne YouTube aux 47 millions de vidéos vues.

Avec son nouveau projet, Fred Courant entend surfer sur cet engouement. Et pourquoi pas retravailler un jour avec son ancien employeur ? "Je souhaite que cet effort nous permettre d'engager des discussions passionnantes avec France Télévisions", lâche-t-il à Europe 1. C'est pas sorcier vivra.