Les Guignols menacés : internautes et personnalités se mobilisent

  • A
  • A
Les Guignols menacés : internautes et personnalités se mobilisent
Les internautes sont montés au créneau pour soutenir les Guignols
Partagez sur :

Après la publication de plusieurs articles annonçant la possible fin des Guignols, de nombreux internautes connus et moins connus se mobilisent sur les réseaux sociaux pour soutenir l'émission culte de Canal +.

Une vague de soutien. L'information n'est pas encore confirmée mais, déjà, les internautes se lèvent comme un seul homme pour sauver Les Guignols. Pure Medias et Metronews ont annoncé mercredi que l'émission de Canal + devait être supprimée à la rentrée de la saison prochaine. Selon les deux sites d'information, Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, devrait l'annoncer en fin de semaine. Il n'en fallait pas plus pour lancer un mouvement de soutien pour les marionnettes.

Un hashtag a très rapidement émergé sur le réseau social Twitter : #TouchePasAuxGuignols. En moins de deux heures, près de 3.000 messages de soutien en 140 signes ont été envoyés. Bruno Gaccio, un des anciens scénaristes des Guignols, a indiqué que si la suppression de l'émission était confirmée, ce serait "surtout 300 personnes au chômage".



Hanouna les invite sur D8. Plusieurs personnalités du monde des médias, comme l'acteur Kyan Khojandi, la journaliste Pascale Clark ou le cofondateur de Canal + Pierre Lescure, se sont d'ailleurs insurgés contre la possible disparition de l'émission. Au moins deux pétitions en ligne et une page Facebook ont également été créées pour défendre ce programme né en 1988 après la circulation de cette rumeur.

De son côté, Cyril Hanouna, animateur sur Europe 1 et D8, a lancé une perche à l'émission satirique culte de Canal +. "Si les Guignols ne sont plus sur Canal, ils doivent venir sur D8", a-t-il suggéré jeudi matin au micro de Jean-Marc Morandini, dans le Grand direct des Médias.





Bartolone se mobilise. Le président de l'Assemblée lui-même, Claude Bartolone, a volé au secours des Guignols. "Il faut les sauver, bien sûr!", a-t-il fait savoir chez nos confrères de France Info. Pour le quatrième personnage de l'Etat, qui a "regretté" en riant de ne pas avoir sa marionnette, cette émission s'inscrit dans la tradition du "fou du roi", avec un "côté parfois acide qui nous (les politiques) amène à parfois mal réagir quand on est la cible mais cela aère l'actualité et la manière de commenter la politique".

30 ans d'antenne. Parodie de journal télévisée présentée par PPD, caricature du journaliste Patrick Poivre d'Arvor, l'émission brocade depuis près de 30 ans tout ce que le monde politique, des médias, ou du show business compte de personnalités. Baptisée au départ "Les Arènes de l'info", elle est diffusée du lundi au vendredi, en clair et en public, sept minutes juste au moment des journaux télévisés, et avec un résumé hebdomadaire le dimanche.