Et si Canal + ne remplaçait pas son "Grand Journal"?

  • A
  • A
Et si Canal + ne remplaçait pas son "Grand Journal"?
Canal+ pourrait décider de ne pas remplacer intégralement la case du "Grand Journal" (images du plateau en mars 2016).@ Martin BUREAU/AFP
Partagez sur :

La chaîne cryptée envisagerait de stopper la diffusion de son talk show au printemps. Pour autant, elle pourrait choisir de ne pas remplacer "Le Grand Journal" par un programme en clair.

La fin du Grand Journal est bientôt actée. C'est ce qu'a révélé mardi le site Puremedias. Selon nos informations, la direction envisagerait de programmer une version plus longue du Petit Journal, présenté par Cyrille Eldin, dès le mois de mars. Pour autant, cela ne signifie pas que Le Petit Journal grossira suffisamment pour couvrir toute la tranche occupée actuellement par l'émission présentée par Victor Robert, qui est programmée de 19h10 à 20h25.

Six heures maximum par jour. En fait, Canal + n'est techniquement pas obligée de remplacer son Grand Journal par un programme en clair. Le CSA (conseil supérieur de l'audiovisuel) le précise dans la convention le liant à la chaîne cryptée : "Sauf dérogation accordée à titre exceptionnelle par le CSA pour des programmes déterminés, chaque programme composant le service réserve au moins 75 % de sa durée quotidienne de diffusion à des programmes faisant l'objet de conditions d'accès particulières. Le programme Canal+ comprend des plages en clair réparties entre le matin, la mi-journée et l'avant-soirée", précise l'article 23 de cette convention.

Matin, midi et soir. Si l'on décrypte, cela signifie que la chaîne n'est pas autorisée à diffuser au-delà de six heures en clair sur son antenne par jour. Et ces pastilles doivent se répartir entre le matin, le midi et le soir. En revanche, elle ne fait pas état d'un minimum de temps d'antenne en clair.

Ainsi, si demain Canal+ souhaite limiter sa programmation visible gratuitement à une heure chaque jour, répartie sur toute la journée, avec par exemple la rediffusion du Petit journal le matin (20 minutes), du Journal du cinéma le midi (5 minutes) - comme c'est le cas aujourd'hui - et uniquement Le Petit Journal le soir (20 minutes), c'est possible, nous précise le CSA. L'autorité de régulation de l'audiovisuel insiste uniquement sur une seule obligation : la répartition entre les trois périodes de la journée.

Pas de contrainte de programme. Par ailleurs, le gendarme de l'audiovisuel ne précise rien sur la nature des programmes diffusés en clair. Talk-show, série, sport… Tout est envisageable. Seule certitude : un passage au 100% crypté est impossible sans une dénonciation de cette convention.