Delphine Ernotte veut que France Télévisions arrête de vendre ses séries à Netflix

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La présidente de France Télévisions est venue défendre, dimanche sur Europe 1, le lancement de Salto, la plateforme numérique pensée en partenariat avec TF1 et M6 qui doit concurrencer Netflix.

INTERVIEW

Comment rivaliser avec Netflix, qui se targue de toucher quelque 3,5 millions de foyers français aujourd'hui ? C'est toute la question à laquelle doivent répondre France Télévisions, TF1 et M6, qui ont décidé de s'unir pour lancer une plateforme concurrente nommée Salto. Pour Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, invitée de Patrick Cohen dimanche matin, "si on veut garder une fiction française et européenne forte, il faut que les diffuseurs en maîtrisent la distribution". Et ainsi éviter qu'une série d'une chaîne française se retrouve sur le site américain quelques mois après sa diffusion sur le petit écran.

Entendu sur Europe 1
Il faut absolument que les acteurs français gardent l'exclusivité de leurs productions

Garder l'exclusivité. "Il faut absolument que les acteurs français gardent l'exclusivité de leurs productions", a poursuivi Delphine Ernotte sur Europe 1. Fini donc, la série Dix pour cent désormais trouvable sur Netflix. Les chaînes françaises vont en retirer les droits et miser sur leur propre plateforme. Selon la présidente de France Télévisions, elles ne sont pas les seules à effectuer ce mouvement de retrait. "Regardez ce que fait Disney aux États-Unis. Avant, ils avaient des accords avec Netflix. Ils viennent de les rompre car ils se rendent bien compte qu'ils vont disparaître derrière Netflix s'ils ne maîtrisent pas leurs produits."

Un catalogue élargi. Salto a pour ambition de devenir "la première plateforme numérique gratuite", a également expliqué Delphine Ernotte. "Ce que nous voulons faire, c'est permettre d'exposer un catalogue beaucoup plus large que ce que nous sommes capables d'exposer aujourd'hui." L'autorité de la concurrence européenne a d'ores et déjà donné son feu vert et de nombreux programmes sont finalisés. "Beaucoup plus d'œuvres patrimoniales, des fictions d'anticipation, une magnifique mini-série... De très belles choses vont arriver", promet Delphine Ernotte, qui a également mentionné une collaboration avec l'auteur de BD Enki Bilal pour adapter son dernier album, Bug