Club Dorothée : le chanteur François Corbier est décédé

  • A
  • A
Club Dorothée : le chanteur François Corbier est décédé
Partagez sur :

L'ancien complice de Dorothée, dans "Récré A2" et "Le Club Dorothée",  est mort dans la nuit de samedi à dimanche, à l'âge de 73 ans, à Evreux. 

Il était une des idoles des fans du Club Dorothée. Le chanteur Alain Roux, plus connu sous le nom de scène François Corbier, est mort dans la nuit de samedi à dimanche, à l'âge de 73 ans, a annoncé le producteur de l'émission, Jean-Luc Azoulay, sur son compte Twitter, une information confirmée ensuite par son agent.



"L'humour et la chanson était ses armes". "Corbier nous a quittés cette nuit. Qu'il repose en paix au Paradis des Poètes. Pensées à Doune et à Willy", a écrit le producteur. Une information confirmée à Franceinfo par Martial Benhamou, son agent artistique, en confiant que le chanteur "était gravement malade". "François Corbier est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'hôpital d'Evreux", a-t-il également confié. "Corbier était un poète, un chansonnier. Il a apporté au Club Dorothée la maturité. Il était différent des autres animateurs aux côtés de Dorothée. Il était un vrai personnage de ce programme, très aimé de tous".

"Nous nous sommes appelés ce matin avec Dorothée et toute l'équipe du Club Dorothée. Nous sommes très tristes", a-t-il ajouté.

Quelques minutes plus tard, le compte Facebook officiel du chanteur confirme que François Corbier s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche, à 1h25 du matin, dans l'Eure. "L'humour et la chanson étaient ses armes; elles n'ont malheureusement pas été suffisantes face à la maladie. François Corbier nous a quitté ce dimanche matin à 1h25 à Évreux. Ses mots et son sourire vont nous manquer", indique le compte. 

Une vague d'émotion sur les réseaux sociaux. Une nouvelle qui a créé une véritable vague d'émotion sur les réseaux sociaux. A commencer par le compte Twitter officiel de l'émission du Club Dorothée. 



Mais aussi parmi les fans du chanteur, des nostalgiques du Club Dorothée, notamment ceux qui ont grandi dans les années 1970 ou 1980, à l'instar du journaliste Cyril Drevet.





Le chroniqueur de TPMP Maxime Guény a également partagé sa tristesse face à l'annonce de la mort de François Corbier en évoquant un "personnage unique et sympathique".





>> Réécoutez le plus grand tube de François Corbier. 

Une notoriété éclair et une image à vie. C'est en 1982 que le futur complice de Dorothée entame sa carrière médiatique avec l'émission Récré A2. Il s'impose quatre ans plus tard avec son tube "Le Nez de Dorothée", qui restera sa chanson la plus célèbre. Fort de sa notoriété, il intègre le célèbre Club Dorothée sur TF1 en 1987 en tant que co-animateur de l'émission et devient rapidement le "chansonnier pour enfants". Accompagné de sa guitare en bandoulière, il se lançait chaque mercredi le défi de composer en direct une chanson à partir de quelques mots choisis par un téléspectateur, une performance. 

Le désert médiatique. Il finira néanmoins par quitter le Club à l'automne 1996, quelques mois avant l'arrêt de l'émission, pour se consacrer à sa passion : la musique. Malgré sa notoriété, les années "post-Dorothée" sont difficiles pour le guitariste. Invité du Grand direct des médias sur Europe 1, en août 2016, le chansonnier avait dressé un constat un peu amer de sa situation : "On n'existe pas. Mais je ne suis pas le seul. Tous mes collègues, c'est la même chose. Peut-être qu'on nous a trop vus", avait-il indiqué. 

S'il était agacé par la nostalgie des fans du Club Dorothée, il la comprenait. "Je ne peux pas en vouloir aux gens, ils ne savent de moi que ça. Lorsque quelqu'un dans la rue vient me voir, (...) je ne peux quand même pas l'envoyer balader !", avait-il commenté.