Cinq choses à savoir sur les coulisses de "Fort Boyard"

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur les coulisses de "Fort Boyard"
Le Fort Boyard, l'édifice qui accueille chaque année le jeu de France 2@ AFP
Partagez sur :

Les animateurs Patrice Laffont et Cyril Féraud racontent les coulisses de "Fort Boyard", le jeu de France 2, qui vient de clôturer sa meilleure saison depuis trois ans.

C'est un bel été pour Fort Boyard. Le jeu, diffusé tous les samedis de l'été sur France 2, a rassemblé 2,8 millions de téléspectateurs en moyenne, entre le 2 juillet et le 3 septembre. Ce sont les plus fortes audiences depuis trois ans pour le programme. Dans Le grand direct des médias, les animateurs Patrice Laffont et Cyril Féraud racontent les coulisses de Fort Boyard et l'envers du décor de ce jeu historique.

Une forteresse, puis une prison. "À la base, c'est un endroit où Napoléon voulait mettre une sorte de forteresse avec des canons pour repousser les Anglais", explique Patrice Laffont, qui a présenté le jeu entre 1990 à 1999. "Après, c'est devenu une prison", indique-t-il. C'est en visionnant le film Les aventuriers (1967), dans lequel se tient une scène de fusillade sur le Fort, que le producteur Jacques Antoine se dit que le lieu est intéressant à exploiter. "Contrairement aux autres producteurs, il a eu l'idée de construire un jeu en fonction du décor et pas le contraire", rappelle Patrice Laffont.

Cyril Féraud a débuté comme stagiaire à Fort Boyard. Avant de présenter Slam, Cyril Féraud a d'abord été stagiaire... à Fort Boyard. "C'est le jeu qui m'a donné envie de faire de la télé. J'avais quatre ans quand Fort Boyard a démarré", indique l'animateur de France 3. Cyril Féraud a même envoyé des idées d'épreuves à la production. Réceptive, la société propose alors un stage à Cyril Féraud : "nounou du Fort". Un rôle qui consistait à s'occuper des candidats, en "les motivant, les coachant et en expliquant certaines épreuves", décrit Cyril Féraud.

Le direct impossible. Si un chrono tourne tout au long des épreuves, il ne représente pas le temps réel passé sur le fort. "On arrive sur le fort à 9h, on tourne à 9h30 et jusqu'à 17h dans l'après-midi", dévoile Cyril Féraud. Et à Patrice Laffont de confirmer qu'un tournage "en vrai direct est impossible". Le chrono est donc réel en terme de jeu, mais pas en temps de présence sur le Fort Boyard.

Un questionnaire de santé pour les candidats. On ne fait pas faire aux candidats tout et n’importe quoi. "Il y a un questionnaire basique sur le poids, la taille, etc. (...) Et un questionnaire où l'on dit si on a des problèmes de vertiges, des problèmes graves, des choses qu'on ne peut pas faire", révèle Cyril Féraud. Cependant dans ce questionnaire, pas de questions concernant d'éventuelles phobies sur les araignées ou les serpents.

"C'était le contraire à mon époque", confie Patrice Laffont. Pour autant, la production était joueuse et faisait souvent en sorte qu'un candidat ayant peur des serpents se retrouve dans l'épreuve concernée. Par ailleurs, toutes les épreuves sont testées auparavant par des équipes pour mesurer la faisabilité de l'activité.

Le Père Fouras, inchangé depuis le début. Figure emblématique de Fort Boyard, le Père Fouras n'a pas changé en 26 ans et depuis la création du jeu. Il est toujours interprété par Yann Le Gac. Un acteur et producteur de télévision qui a aussi participé à la création d'épreuves du jeu télévisé mais aussi à certaines de Koh-Lanta sur TF1.