"Cash investigation" : Lidl réagit à la polémique dans un communiqué

  • A
  • A
"Cash investigation" : Lidl réagit à la polémique dans un communiqué
@ AFP
Partagez sur :

La marque s'est fendue d'un long communiqué mercredi soir, après que ses méthodes de management ont été remises en cause par l'émission de France 2.

Travail, ton univers impitoyable a cartonné sur France 2. Le reportage de Cash Investigation a été regardé mardi soir par 3,8 millions de téléspectateurs. C'est tout simplement le record du programme. Les méthodes de management de deux entreprises étaient remises en cause par l'émission : Free et Lidl. Cette dernière a réagi jeudi dans un communiqué. 

Un vrai un modèle de communication de crise. "L’émission Cash Investigation du 26 septembre a montré le visage d’une entreprise qui privilégierait sa réussite économique aux dépens de ses salariés. Nous pensons au contraire que l’amélioration des conditions de travail de nos salariés va de pair avec le développement économique de l’entreprise", annonce immédiatement le communiqué. Un vrai modèle de communication de crise qui pourrait être enseigné dans les écoles d’attachés de presse. Le communiqué est dans le même ton, sur une page entière.

Des "extraits inacceptables". Ce mea culpa concerne une séquence très violente, où l’on entend un directeur régional hurler sur un directeur de magasin. Lidl admet que "les extraits dévoilés dans l’émission sont inacceptables et nous les condamnons sans aucune ambiguïté. Ce sont des propos isolés, contraires à tout ce que notre entreprise représente et veut représenter".

Free, autre entreprise mise en cause, n'a pour le moment pas fait de commentaire.


Cash Investigation. "Tu vas mourir !" hurle un directeur régional de Lidl à un responsable de magasin...