Agression sexuelle : Jean-Michel Maire et Cyril Hanouna répondent à la polémique dans TPMP

  • A
  • A
Agression sexuelle : Jean-Michel Maire et Cyril Hanouna répondent à la polémique dans TPMP
"Je l'ai vu après, on en a rigolé", assure le chroniqueur Jean-Michel Maire.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Dans une séquence diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi, un chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a embrassé le décolleté d'une jeune femme sans son accord.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, en plein milieu des 35 heures de Baba, C8 a diffusé en direct une séquence dans laquelle le chroniqueur Jean-Michel Maire embrasse le décolleté d'une jeune femme sans son accord.

Le CSA saisi. Ces images ont choqué de nombreux téléspectateurs, qui ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Dès le lendemain, l'association Osez le féminisme a exprimé "sa profonde colère", et dénoncé une agression sexuelle. La ministre des Familles, Laurence Rossignol, a annoncé de son côté avoir saisi le CSA, comme plus de 500 personnes.

"Je l'ai vu après, on en a rigolé". Vendredi soir, dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et Jean-Michel Maire ont répondu à ces critiques. "Je l'ai vu après, on en a rigolé. (...) Elle m'a dit qu'elle avait passé une top émission", assure Jean-Michel Maire. Cyril Hanouna, lui, a déclaré : "Je ne dis pas que vous n'avez pas eu un geste regrettable, (...) mais je ne trouve pas ça hyper grave".

"Je ne porterai pas plainte contre lui". De son côté, Soraya, la jeune femme présente dans cette séquence, a pris la défense de Jean-Michel Maire dans une interview accordée à Claude Askolovitch sur Slate.fr. "Je lui ai dit que je ne porterai pas plainte contre lui, que je ne voulais pas lui prendre de l'argent ni briser sa carrière", explique-t-elle. "Je voudrais revenir sur le plateau de Touche pas à mon poste pour dire tout cela. Je vais téléphoner à Maire pour le lui dire...", annonce-t-elle encore.