Affaire Théo : le manager de Nicolas Canteloup présente ses excuses après la chronique diffusée mercredi

  • A
  • A
Partagez sur :

"C'était un très gros dérapage ce matin (...) c'était juste pas drôle et vulgaire", écrit Jean-Marc Dumontet, le manager de Nicolas Canteloup, mercredi matin.

Suite à la Revue de Presque de Nicolas Canteloup mercredi matin, dont un passage sur l'affaire Théo a suscité des réactions indignées, Jean-Marc Dumontet, le manager de Nicolas Canteloup, a présenté ses excuses au nom de l'humoriste et de son équipe. Dans un communiqué, il écrit : "C'était un très gros dérapage ce matin, évidemment involontaire. Très mauvaise inspiration qui ne nous ressemble pas. On pensait que c'était trash, c'était juste pas drôle et vulgaire. Très sincèrement désolé."

"C'est la première fois que l'on a un dérapage de la sorte". Dans Europe Midi, Jean-Marc Dumontet est revenu mercredi sur la polémique née de la chronique. "Ce n'était pas drôle, c'était vulgaire, déplacé", a-t-il expliqué. "C'est quelque chose qui ne nous ressemble pas. Cela fait 10 ans et c'est la première fois que l'on a un dérapage de la sorte. Ils (Nicolas Canteloup et ses auteurs) ne vont certainement pas véhiculer des valeurs anti-homosexuels et homophobes. C'est clair et net. Nous n'avons pas été inspirés. Ça ne nous ressemble pas", insiste le producteur.

>> Par ailleurs, la direction d’Europe 1 a pris la décision de retirer la chronique du site.