Cinq ans d'antenne pour Eric Zemmour : le mea culpa de Ruquier

  • A
  • A
Cinq ans d'antenne pour Eric Zemmour : le mea culpa de Ruquier
@ iTélé
1889 partages

REGRETS - Il est celui qui lui a donné une caisse de résonance pendant cinq ans : aujourd'hui, Laurent Ruquier regrette d'avoir favorisé la montée d'Eric Zemmour et ses idées. 

Qui connaissait Eric Zemmour avant 2006 ? En tout cas, beaucoup moins de gens qu'aujourd'hui. Quand, à la rentrée 2006, Laurent Ruquier fait appel à Eric Zemmour pour être un des polémistes de sa nouvelle émission On n'est pas couché, imaginait-il la future célébrité de l'essayiste et de ses idées ? À en croire les regrets de l'animateur samedi dernier, la réponse est non.

Face à François de Closets, son invité, qui reprochait aux médias la diabolisation du FN, l'animateur a opposé le fait qu'il a tendu le micro à Zemmour cinq ans durant… et qu'il le regrette. 

"Pendant cinq ans, ses thèses ont été là tous les samedis pendant cinq ans. Je le regrette ! Je me rends compte que j'ai participé à la banalisation de ses idées. Je ne veux surtout pas qu'on me dise que les gens de gauche ont mis sous le tapis ces sujets ! Comment osez-vous dire qu'on n'entend pas ces thèses-là ? Il n'y a pas plus médiatisé qu'Eric Zemmour", a lancé Ruquier.

À noter que Laurent Ruquier semble avoir fait du chemin depuis la sortie du livre "Le suicide français", dernier succès d'Eric Zemmour. En 2010, l'animateur lui-même prenait la défense de son chroniqueur : "Est-ce que je partage le point de vue et les idées d’Eric Zemmour ? La réponse est claire : non. Est-ce que je souhaite garder Eric Zemmour dans cette émission ? La réponse est claire : Oui. Pourquoi ? Parce que, contrairement à Eric Zemmour, je pense qu’il ne faut pas stigmatiser une partie de la population française, qu’elle soit black, beur, juive... Ou qu’elle soit Eric Zemmour". 

Les regrets de Laurent Ruquier, à retrouver dans Le fait du jour d'Ivan Ivanichtchenko sur Europe 1 :