Yémen : raids aériens nocturnes sur Sanaa, la population se terre

  • A
  • A
Yémen : raids aériens nocturnes sur Sanaa, la population se terre
Sanaa, la capitale yéménite, a été bombardée dans la nuit de lundi à mardi. (Photo d'illustration)@ MOHAMMED HUWAIS / AFP
Partagez sur :

Après la mort de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, une série de raids nocturnes conduite par la coalition menée par l'Arabie saoudite s'est abattue sur un quartier de la capitale.

La coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen a mené des raids aériens nocturnes notamment sur le palais de la République à Sanaa, contrôlé par les rebelles Houthis, après la mort de l'ex-président Ali Abdallah Saleh qui avait rompu avec eux, ont indiqué mardi des habitants.

Des frappes ciblées. Ces raids se sont accompagnés, selon des témoins, de survols intensifs et à basse altitude de la capitale yéménite, dont les rues ont été désertées dès le début de la soirée par des habitants craignant les bombardements. Le palais de la République situé dans le centre de Sanaa, au milieu d'un quartier densément peuplé, a été visé à au moins sept reprises par l'aviation de la coalition anti-rebelles, ont précisé des habitants de la capitale.

Aucune information n'a pu être obtenue sur d'éventuelles victimes de ces frappes. La coalition sous commandement saoudien a exhorté lundi les civils à se tenir à "plus de 500 mètres" des zones contrôlées par les Houthis, laissant supposer une intensification de ses raids.

Les Houthis ont renforcé leur emprise sur Sanaa, qui n'a pas connu dans la nuit de nouveaux combats, hormis quelques escarmouches en début de soirée dans le sud de la ville, fief des pro-Saleh, ont indiqué des témoins.