Yémen : 20 civils et 6 rebelles tués dans une frappe de la coalition arabe

  • A
  • A
Yémen : 20 civils et 6 rebelles tués dans une frappe de la coalition arabe
Un raid aérien de la coalition arabe a touché un marché dans la ville portuaire de Khoukha, sur la mer Rouge, selon des sources militaires et médicales.@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Un raid aérien de la coalition arabe a touché un marché dans la ville portuaire de Khoukha, sur la mer Rouge, selon des sources militaires et médicales.

Vingt civils et six rebelles ont été tués vendredi au Yémen dans un raid aérien de la coalition arabe qui a touché un marché dans la ville portuaire de Khoukha, sur la mer Rouge, selon des sources militaire et médicale. L'aviation de la coalition sous commandement saoudien a pris pour cible un barrage des rebelles à l'entrée sud de Khoukha mais ces derniers ont rapidement fait mouvement vers un marché de qat où un raid a fait 26 morts, dont 20 civils, a indiqué un responsable militaire loyaliste.

Des civils pris comme "boucliers humains" ? L'attaque, dont le bilan a été confirmée par une source médicale, a eu lieu à l'entrée du marché de qat, une herbe euphorisante consommée à grande échelle au Yémen, selon le responsable militaire. Il a accusé les rebelles chiites Houthis, qui contrôlent Khoukha, de s'être servis des civils comme "boucliers humains". La chaîne de télévision des rebelles Al-Masirah a fait état du raid aérien à Khoukha, précisant qu'il avait fait 27 morts et des dizaines de blessés.

La coalition, soutien du président yéménite. Il n'a pas été possible dans l'immédiat d'obtenir une réaction de la coalition arabe qui, depuis son intervention en mars 2015, a été accusée à plusieurs reprises de faire des victimes civiles dans ses raids.

La coalition dirigée par Ryad a apporté son soutien militaire au gouvernement yéménite du président Abd Rabbo Mansour Hadi, en lançant une campagne de frappes contre les rebelles qui s'étaient emparés de larges pans du territoire dont la capitale Sanaa.