VIDEO - William et Harry évoquent avec Kate la souffrance vécue après la mort de leur mère

  • A
  • A
VIDEO - William et Harry évoquent avec Kate la souffrance vécue après la mort de leur mère
Dans un Facebook Live, William, Harry et Kate ont évoqué leurs problèmes psychologiques.@ Kensington Palace
Partagez sur :

Engagés dans une campagne pour promouvoir la sensibilisation à la santé mentale, les princes William et Harry ont confié à la Duchesse de Cambridge leur ressenti après la mort de Lady Diana.

C'est une vidéo émouvante et à la fois très digne que les jeunes membres de la famille royale ont diffusé sur Facebook, vendredi. Très fortement engagés dans une campagne de sensibilisation à la santé mentale, le Prince Harry, le Prince William et son épouse Kate ont discuté à bâtons rompus, et avec une extrême bienveillance, de leurs problèmes personnels.

La difficulté de Kate à être mère. Installés autour d'une table en bois, dans leur jardin de Kensington Palace, à Londres, le duc et la duchesse de Cambridge et le prince Harry confient les uns aux autres leurs expériences douloureuses. Kate évoque notamment ses craintes, ses doutes et ses difficultés à être mère, après la naissance du prince George. "Peu importe le nombre de livres que vous lisez, rien ne peut vous préparer à cela", témoigne-t-elle. Se tournant vers son mari, elle sourit : "Tu te souviens des tout premiers jours avec le petit George ? Tu n'avais aucune idée de ce que tu faisais."

"Harry et moi n'avons pas assez discuté de notre mère". Au cours de la conversation, Harry et William en viennent à confier à Kate ce qu'ils ont ressenti lorsqu'ils ont perdu leur mère, Lady Diana, alors qu'ils n'étaient que de jeunes adolescents. L'occasion de reconnaître qu'ils n'ont, à l'époque, pas assez discuté de leur souffrance entre eux. "Harry et moi n'avons pas assez discuté de notre mère au fil des années", admet le prince William. Dans une récente interview, le prince Harry confiait être passé tout près de la dépression à plusieurs reprises, faute d'avoir assez exprimé ses émotions. "Je me disais : quel est l'intérêt de remonter à la surface quelque chose qui va te rendre triste et contre lequel tu ne peux rien ? Ça ne va pas la ramener", témoigne-t-il. Aidé par son frère, Harry a pu prendre conscience de la nécessité de parler avec un proche de sa santé mentale.

#Oktosay. Lancée l'an dernier par la famille royale, la campagne "Heads Together" tend à lutter contre la stigmatisation autour de la santé mentale et pour aider les gens à obtenir l'aide dont ils ont besoin. Ces derniers jours, plusieurs hommes et femmes se sont confiés sur leurs problèmes personnels dans de courtes vidéos intitulées #Oktosay.