Venezuela : la présidente de la Constituante rejette toute "interférence étrangère"

  • A
  • A
Venezuela : la présidente de la Constituante rejette toute "interférence étrangère"
L'ex-cheffe de la diplomatie vénézuélienne Delcy Rodriguez a été élue vendredi présidente de la controversée Assemblée constituante. @ AFP
Partagez sur :

"Je promets de défendre la patrie de toute agression ou menace", a déclaré Delcy Rodriguez, un drapeau vénézuélien et un exemplaire de la Constitution à la main.

Delcy Rodriguez, ex-cheffe de la diplomatie vénézuélienne élue vendredi présidente de la controversée Assemblée constituante voulue par le président socialiste Nicolas Maduro, a rejeté toute "interférence étrangère", notamment américaine, dans la crise politique qui frappe le pays "Pour la communauté internationale (...) le message est clair, très clair: nous, les Vénézuéliens, résoudrons notre conflit, notre crise, sans aucune sorte d'interférence étrangère, sans aucune sorte de mandat impérial", a affirmé l'ex-ministre lors de son discours d'investiture.

"Le Venezuela ne se décourage et ne se rend jamais". Interpellant les États-Unis, qui ont décrété des sanctions contre le président Nicolas Maduro, elle a lancé: "Empire sauvage et barbare, ne plaisante pas avec le Venezuela, le Venezuela ne se décourage et ne se rend jamais". "Je promets de défendre la patrie de toute agression ou menace", avait déclaré auparavant cette avocate de 48 ans, un drapeau vénézuélien et un exemplaire de la Constitution à la main.

La séance inaugurale de la controversée Assemblée constituante a eu lieu vendredi en présence de ses quelque 545 membres, malgré les critiques internationales et le rejet de l'opposition, qui manifestait simultanément, laissant craindre de nouvelles violences.