Une ourse qui avait blessé un promeneur a été abattue en Italie

  • A
  • A
Une ourse qui avait blessé un promeneur a été abattue en Italie
L'abattage de l'ourse a été jugée d'une "absolue nécessité" par le gouverneur de la région du Trentin (photo d'illustration). @ HO / ARAN PARK / AFP
Partagez sur :

Une ourse, qui avait blessé un promeneur fin juillet, a été abattue samedi soir dans le Trentin, au nord-est de l'Italie, par des gardes forestiers. Identifié sous le code KJ2, l'animal était aussi soupçonné d'avoir blessé une touriste en 2015. La province autonome avait donc donné l'autorisation pour l'abattre.

Un abattage très critiqué. Le gouverneur de la région a estimé devant la presse que cette mesure était "une absolue nécessité" pour assurer la sécurité des personnes, nombreuses dans la région en été. Il a toutefois assuré qu'il n'abandonnerait pas le projet financé par l'Union européenne "Life Ursus", qui a permis de réintroduire les ours dans le Trentin à partir des années 90. Cela ne l'a pas empêché d'être vivement critiqué, dimanche, par de nombreuses associations de protection des animaux, qui ont notamment qualifié cet acte de "meurtre barbare inutile" et parfois appelé à boycotter la province.

Espèce protégée. Une cinquantaine d'ours bruns, une espèce protégée en Italie, évoluent dans les zones montagneuses entre le Trentin et la Vénétie, selon les autorités italiennes. Les rapports entre la population de ces régions montagneuses et les ours ont connu des moments de tension ces dernières années. Ainsi, l'ourse Daniza, âgée de 19 ans et qui avait blessé un homme à l'été 2014 alors qu'elle se trouvait avec ses petits, avait succombé aux somnifères tirés lors de sa capture. Elle avait été introduite en 2000 dans les montagnes du Trentin et avait donné naissance à onze oursons.