Un financier australien va aider le retraité grec en larmes

  • A
  • A
Un financier australien va aider le retraité grec en larmes
Le retraité grec a ému le monde entier par son désespoir @ SAKIS MITROLIDIS / AFP
Partagez sur :

Un financier australien va s'envoler pour Athènes afin de retrouver le retraité grec qui avait ému le monde entier par son désespoir. 

Ses larmes avaient ému les internautes du monde entier. Giorgos Chatzifotiadis, 77 ans, avait été photographié par l’AFP en pleurs devant une banque grecque de Thessalonique. L’homme n’avait pas pu retirer la pension de sa femme qui s’établit à 170 euros par semaine, après le service minimum imposé aux banques. Ces images ont retenu l’attention d’un riche financier australien qui a reconnu un vieil ami de son père et promis d’aider le retraité et sa famille.

Un ami de la famille. James Koufos, Australien de 41 ans d’origine grecque, dirige une société financière. Lorsqu’il tombe sur les photos du retraité grec, c’est le choc : "voir ces photos, ça m’a vraiment touché et ému", raconte-t-il au Daily Mail Australia. Car l’homme d’affaires reconnaît un ami de son père, une information confirmée par sa propre mère qui vit toujours en Grèce. "Ma mère a été elle aussi très émue lorsqu’elle a vu cette histoire et cela m’a motivé à faire quelque chose", poursuit-il. 

Un appel à la solidarité sur Facebook. Ce quelque chose prend la forme d’un appel à la solidarité lancé sur Facebook. James Koufos publie un long message dans lequel il demande d’abord à ses amis et aux journalistes de retrouver le retraité avant de faire une promesse incroyable : "Gap finance (sa société) et moi-même nous payerons sa pension pendant 12 mois et plus ! Aussi longtemps qu’il le faudra !! 170 euros par semaine ? Nous lui donnerons 250 euros!" Et de justifier son geste : "je ne permettrai jamais de voir un compatriote grec et travailleur honnête mourir de faim !".

L’homme explique encore qu’il utilisera une partie de l’héritage de son père pour aider son vieil ami, une chose qu’aurait voulu son père aujourd’hui disparu. Il promet aussi de lever des fonds auprès d'entreprises pour aider d'autres Grecs dans le besoin. Il faut, en effet, rappeler que de nombreux immigrés Grecs vivent en Australie. Melbourse est ainsi la troisième ville qui compte le plus grand nombre de locuteurs grecs dans le monde après Athènes et Thessalonique. 

Des remerciements du monde entier. Son message a en tout cas touché les internautes qui remercient par dizaines le financier Australien sur sa page Facebook. C’est pour beaucoup une note d’espoir dans un océan de mauvaises nouvelles sur la Grèce. Et certains n’hésitent pas à mettre eux-mêmes la main à la poche. Le 6 juin, James Koufos confiait avoir déjà reçu 4.000 à 5.000 euros. L’homme s’envolera samedi pour la Grèce afin de faire la surprise, s'il n'a pas vu l'info sur le web, au retraité grec et à sa famille.